Suite

Comment basculer les couches de carte Web ArcGIS à l'aide de l'API Javascript d'ArcGIS

Comment basculer les couches de carte Web ArcGIS à l'aide de l'API Javascript d'ArcGIS


J'ai créé une carte Web à l'aide d'ArcGIS Online que je souhaite afficher dans une application Web à l'aide de l'API ArcGIS for Javascript. Dans ArcGIS Online, j'ai enregistré la carte Web avec toutes les couches désactivées (visibilité : false). Je veux définir la visibilité d'une couche ("Couche X" ci-dessous) sur true à l'aide de l'API.

arcgisUtils.createMap(mapid, "map").then(function(response){ layer = response.itemInfo.itemData.operationalLayers; dojo.forEach(layers, function(layer){ if (layer.title == 'Layer X' ) { layer.setVisibility(true)**; } console.log(layer.title + ", visibilité: " + layer.visibility); }); });

** J'ai également essayé d'utiliser .show().

En utilisant l'extrait de code ci-dessus, la visibilité de la "Couche X" ne change pas. Le journal de la console indique le titre de la couche et la visibilité de toutes les couches, à l'exception de celle que j'essaie de montrer.

L'objet de réponse renvoyé par la méthode .createMap est un objet Deferred.

Est-il possible de basculer les couches d'une carte Web à l'aide de l'API ArcGIS for Javascript, ou l'objet de réponse est-il immuable ?


L'objet de couche renvoyé via la réponse createMap n'a pas la propriété "setVisibility".

Cependant, il possède une propriété appelée "layerObject", qui semble être l'objet cartographique réel. L'extrait de code ci-dessous fait l'affaire :

layer.layerObject.setVisibility(true)

Dans cette situation, je pense que le problème est que vous essayez d'extraire votre couche de la réponse itemInfo par opposition à la carte de réponse réelle.

à partir de cet échantillon…

var myLayer = map.getLayer("USA_Tapestry_335"); myLayer.setVisibility(false);

Une autre façon d'obtenir les couches dans la carte Web consiste à utiliser arcgisUtils.getLegendLayers(). Il génère une liste d'objets qui incluent les Titre d'ArcGIS Online, et le couche. Voici un extrait de ce que j'utiliserais pour accomplir ce que vous recherchez.

arcgisUtils.createMap(mapid, "map").then(function(response){ var legendLayers = arcgisUtils.getLegendLayers(response); dojo.forEach(legendLayers, function (item) { if (item.title === "Couche X ") { item.layer.setVisibility(true); } }); });

Pourquoi changer la façon dont Map Viewer crée des cartes Web ?

La possibilité de créer des cartes Web dans Map Viewer (classique) a été intégrée directement dans l'application. Construire une nouvelle visionneuse de cartes à l'aide de JSAPI 4.x (la visionneuse de cartes (classique) utilise JSAPI 3.x) impliquait également de reconstruire la façon dont les cartes sont créées. Cela a été l'occasion d'examiner comment le processus de création peut être amélioré sous le capot. Lorsque le Map Viewer actuel a été introduit pour la première fois, il n'y avait pas d'autres applications avec la possibilité de créer des cartes. Il était raisonnable que l'implémentation de création soit entièrement contenue dans Map Viewer lui-même. Dix ans plus tard, de nombreuses applications écrivent ou mettent à jour des cartes Web. Sans API qui gère le processus de création, les applications ont dû développer la capacité de créer elles-mêmes des cartes Web (ou de faire preuve de créativité dans la manière de gérer cet aspect). En plus de l'investissement nécessaire pour créer la logique de création de cartes Web conformes aux spécifications, tout écart par rapport aux spécifications pourrait entraîner une expérience incohérente entre les applications consommant des cartes Web. L'ajout de la possibilité de créer des cartes Web conformes aux spécifications à JSAPI 4.x signifie que les applications nécessitant une fonctionnalité de création peuvent utiliser la JSAPI plutôt que de créer la logique elles-mêmes. En plus de faire gagner du temps aux développeurs, un composant de création central permet également d'assurer une conformité cohérente à la spécification de la carte Web, ce qui signifie une expérience plus cohérente et plus sûre pour les utilisateurs.


Comment basculer les couches de carte Web ArcGIS à l'aide de l'API Javascript ArcGIS - Systèmes d'information géographique

Aujourd'hui marque la première phase d'un nouveau moyen plus simple d'intégrer Fulcrum et Esri™. Les clients communs peuvent désormais tirer davantage parti de leurs investissements Esri existants en étendant leurs capacités d'intelligence de localisation au-delà de l'utilisateur de systèmes d'information géographique (SIG) spécialisés.

J'aimerais que vous imaginiez les membres de l'une de vos équipes effectuant des tâches à l'aide d'appareils mobiles. Peut-être que l'un effectue une inspection de sécurité, un autre fait l'inventaire des actifs physiques. Quoi qu'ils fassent, Fulcrum est au cœur de leurs efforts pour collecter des données, y compris des données de localisation qui enrichissent chaque enregistrement, photo et point de données qu'ils capturent.

Dans un cas comme celui-ci, l'impact de leurs données est plus important que celui de leur équipe. Leurs tâches d'inspection font partie d'un travail contractuel plus vaste pour une entreprise de construction, ou leurs efforts de gestion des actifs sont importants pour une grande entreprise de transport.

Ainsi, pour maximiser la valeur que vous obtenez de ces riches données Fulcrum, vous devez les incorporer dans votre analyse, votre planification et vos opérations. Et pour les organisations dont les opérations sont fortement axées sur la localisation, cela signifie souvent tirer parti de la plate-forme Esri.

Facilitez la tâche grâce à l'intégration sans code

Et maintenant, en quelques clics seulement, les utilisateurs de Fulcrum peuvent publier leurs données sur des produits Esri, tels qu'ArcGIS™.

En fait, c'est littéralement un simple clic pour publier une vue des données Fulcrum dans ArcGIS Online Map Viewer. Vérifiez-le:

Vous voyez le bouton ArcGIS ? Cliquez dessus et cela vous mènera à ArcGIS Online, avec toutes les données de cette vue partagée Fulcrum chargées en tant que couche.

Voici le genre de résultat que vous obtenez :

L'exemple ci-dessus affiche les données d'une évaluation des dommages aux bâtiments collectées avec Fulcrum par le comté de Santa Barbara à la suite des incendies de Whittier et d'Alamo en 2017. Vous pouvez le voir vous-même en suivant ce lien, qui n'est rien de plus que ce que nous obtenons lorsque nous cliquons sur le bouton ArcGIS dans la boîte de dialogue des vues partagées. Créez un compte public non commercial et connectez-vous si vous souhaitez personnaliser la symbologie de la carte et les fenêtres contextuelles d'information, partager la carte publiquement ou l'intégrer à votre site Web.

Quelques détails de fond.

Pour alimenter vos données Fulcrum dans d'autres produits, vous pouvez simplement copier cette URL au bas de la boîte de dialogue Services partagés où il est écrit "Feature Service". En termes simples, les services de fonctionnalités sont un moyen défini par Esri et pris en charge par Esri pour proposer des fonctionnalités (essentiellement des emplacements d'objets spécifiques) à utiliser dans les produits Web et de bureau Esri.

Si vous aimez les détails, les voici : Toute vue Fulcrum qui est explicitement partagée implémente désormais un point de terminaison Esri Feature Service avec une seule couche de fonctionnalité, représentant les enregistrements de la vue. Cette couche en lecture seule peut être interrogée directement, référencée dans une carte Web ou ajoutée au SIG de bureau. Et, étant donné que les couches d'entités peuvent être interrogées avec une grande variété de paramètres et répondre de diverses manières, elles offrent de nouvelles opportunités passionnantes d'intégration et de collaboration. Enfin, vous pouvez également utiliser l'API ArcGIS pour JavaScript pour extraire une couche d'entités de Fulcrum afin de créer des cartes Web personnalisées et des applications d'analyse.

Avoir un impact, et plus à venir

Je parlais l'autre jour avec un client qui avait bêta-testé cette nouvelle capacité d'intégration. Il est responsable d'équipes interfonctionnelles qui effectuent des tâches d'ingénierie et de maintenance dans le secteur des télécommunications, et une grande partie de la planification et de la gestion se fait dans ArcGIS. Pour lui, la grande victoire a été de pouvoir visualiser Fulcrum dans des cartes, des tableaux de bord et des rapports intégrés dont il a besoin pour fournir des informations sur des projets à grande échelle à travers plusieurs équipes. Je suis vraiment ravi de le voir pouvoir maximiser la valeur de ses investissements Esri et Fulcrum.

Maintenant, j'ai dit en haut de ce post qu'il ne s'agissait que de la première phase. En avant-première : la phase deux est actuellement prévue pour mars, lorsque les clients communs de Fulcrum et d'Esri pourront transférer des cartes sophistiquées des produits Esri vers Fulcrum, ce qui garantira que les effectifs mobiles obtiennent des informations de localisation complètes et détaillées au fur et à mesure qu'ils collectent. données sur le terrain.

C'est extrêmement puissant pour les utilisateurs Fulcrum sur le terrain. Ils pourront utiliser les dernières cartes pour tout type de scénario, tels que les plans de disposition des câbles à fibre optique, les dispositions du réseau électrique, les actifs physiques sous gestion, etc. sans écrire de code.

Nous en discuterons davantage le moment venu. Restez à l'écoute!

Fulcrum est fièrement développé par Spatial Networks, Inc. Toute marque, service ou autre marque, autre que Fulcrum qui est utilisé sous licence, appartient à la société respective possédant ces marques.


Comment basculer les couches de carte Web ArcGIS à l'aide de l'API Javascript ArcGIS - Systèmes d'information géographique

Ce serveur de nœuds se comporte comme une couche GeoEvent StreamServer, il émet donc des entités géographiques au format Esri JSON via un WebSocket. De cette façon, nous pourrons afficher une couche en temps réel dans ArcGIS sans pile ArcGIS Enterprise.

Il peut être utilisé avec n'importe quelle technologie de développement ArcGIS ou tout autre produit. Par exemple, ajoutez le StreamServer à une carte Web et visualisez-le dans Operations Dashboard, ArcGIS Pro, n'importe quelle Storymap, etc.

Nous supposons que vous connaissez NodeJS, si ce n'est pas le cas, veuillez d'abord lire ceci

Soyez conscient de la nom : "twitter". Il sera propagé ci-dessous, dans les instructions. Si vous souhaitez utiliser un autre nom, modifiez-le également en suivant les instructions.

Dans cet exemple ws://localhost:8888 est la connexion Websocket à partir de laquelle nous voulons consommer les données. Cette connexion websocket n'est pas la même que celle qui sera exposée par Serveur de flux. Mais ne vous inquiétez pas, tout sera câblé (heureusement)

Il vérifiera le Websocket connexion en premier. S'il y a un problème, il le remarquera, et il vous avertira :-)

S'il est capable de se connecter, il définit "automatiquement" les champs de votre Serveur de flux selon la charge utile reçue dans la connexion websocket tentée auparavant.

  1. Démarrer un serveur Web : exemple de cd & http-server -p 9090
  2. Ouvert : http://localhost:9090/
  3. URL du service de streaming : http://localhost:9000/arcgis/rest/services/twitter/StreamServer

Si vous souhaitez tester cela à partir de l'exemple de bac à sable, vous pouvez également utiliser ngrok

  1. Exécuter : ngrok http 9000
  2. Arrêtez init.js et exécutez NGROK=yourid.ngrok.io node init.js "ws://localhost:8888" "4.11"
  3. Utilisation : https://yourid.ngrok.io/arcgis/rest/services/twitter/StreamServer au lieu de http://localhost:9000/arcgis/rest/services/twitter/StreamServer

API ArcGIS pour la version JavaScript <= v4.8 & v3.x

MISE À JOUR : Travailler dans une version qui peut gérer n'importe quelle version ! Croiser les doigts!

Avant ce commit du 5 mai 2015, ce serveur de streaming ne fonctionnait qu'avec l'API JS <= v4.8 et v3.x. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez également consulter ce problème.

Talk : Géolocalisation des tweets en temps réel (en espagnol)

En la charla Geolocalizando tweets en tiempo real del día día 24 de Julio de 2019 se expliqué:

  • Objets et résultats de l'expérimentation
  • Cómo Lanzar el proyecto
  • Démo : Cargar los tweets en una StreamLayer
  • Démo: Cargar los tweets en une carte Web
  • Demo: Cargar los tweets con gráficar en tº real
  • Diagramme du comportement de twitter-rt-service
  • Mejoras pendentes en twitter-rt-service
  • Diagramme du comportement de arcgis_websocket_server
  • Mejoras pendientes en arcgis_websocket_server
  • Estructura de ficheros del proyecto: twitter-rt-service
  • Explication du code : twitter-rt-service
  • Structure de ficheros du projet : arcgis_websocket_server
  • Explication du code : arcgis_websocket_server
  • Despedida, preguntas y agracedimientos

A continuación puede encontrar el vídeo en Youtube avec un indice interactivo en la descripción del vídeo :


Crowdsource Reporter

Crowdsource Reporter est un modèle d'application configurable qui permet aux utilisateurs de soumettre des problèmes ou des observations. L'application a été optimisée pour les smartphones mais est conçue de manière réactive pour être utilisée sur les smartphones, les tablettes et les ordinateurs de bureau.

L'application Crowdsource Reporter présente une ou plusieurs cartes qui peuvent être utilisées pour signaler un problème ou une observation. Les utilisateurs peuvent soumettre de nouveaux rapports de manière anonyme, examiner les rapports existants, commenter et voter sur les rapports ou les observations soumis par d'autres utilisateurs. Ils peuvent également s'authentifier avec leurs informations d'identification ArcGIS et suivre l'état des problèmes ou des observations qu'ils ont signalés.

Conditions

Crowdsource Reporter nécessite une expérience technique et un logiciel spécifiques.

  • ArcGIS Online, Portal for ArcGIS ou ArcGIS Enterprise
  • L'application est optimisée pour l'affichage sur les ordinateurs de bureau, les smartphones et les tablettes utilisant tous les navigateurs pris en charge par ArcGIS Online, Portal for ArcGIS et ArcGIS Enterprise.

Ce que vous obtenez

L'application Crowdsource Reporter peut être configurée dans ArcGIS Online ou Portal for ArcGIS sans télécharger l'application. Cependant, si vous souhaitez héberger l'application sur votre propre serveur, l'application est disponible au téléchargement depuis GitHub.

Quoi de neuf

Vous trouverez ci-dessous les dates de sortie et les notes de Crowdsource Reporter.

  • Un nouveau paramètre configurable prenant en charge la mise à l'échelle des images soumises par les utilisateurs depuis l'application.
  • Un correctif pour le BUG-000134502 pour prendre en charge les suggestions d'adresses lors de la recherche d'adresses.
  • Ajout de la prise en charge d'une image à plus haute résolution sur la page de connexion.
  • Suppression de la prise en charge de l'option de connexion Twitter.
  • Application mise à jour pour utiliser la version 3.37 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Un correctif pour le BUG-000133477 pour améliorer la sécurité des applications en mettant à jour la version de la bibliothèque JQuery.
  • Un correctif pour le BUG-000132354 pour prendre en charge la recherche d'adresses spécifiques aux codes de pays.
  • Application mise à jour pour utiliser la version 3.36 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Ajout d'un message d'obsolescence du navigateur Internet Explorer et Microsoft Edge Legacy.
  • Application mise à jour pour utiliser la version 3.35 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Un correctif pour le BUG-000127193 pour améliorer la visibilité des résultats de recherche.
  • Un correctif pour le BUG-000128328 pour améliorer la visibilité des résultats des conseils.
  • Application mise à jour pour utiliser la version 3.34 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Ajout de la possibilité d'afficher les commentaires des tables liées non modifiables.
  • Application mise à jour pour utiliser la version 3.33 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Correction d'un bogue qui empêchait la soumission de rapports à l'aide d'Internet Explorer lorsqu'une période de rapport est configurée.
  • Application mise à jour pour utiliser la version 3.32 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Application mise à jour pour utiliser la version 3.31 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Ajout de la prise en charge du téléchargement de vidéos à partir d'appareils mobiles en tant que pièces jointes.
  • Correction d'un bug pour améliorer le formatage des requêtes de recherche.
  • Un correctif pour le BUG-000122073 pour prendre en charge la configuration avec les services d'entités ArcGIS Server lors de l'utilisation d'un fond de carte de tuiles vectorielles.
  • Un correctif pour le BUG-000120659 pour garantir que l'application ne redirige pas vers le modèle Crowdsource Reporter.
  • Un correctif pour BUG-000119827 et BUG-000119488 pour améliorer l'affichage de la disposition du logo pour des images plus larges.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.30 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Un correctif pour un bogue sur la résolution de l'erreur de la console lors de l'affichage des fenêtres contextuelles dans les couches de points.
  • Un correctif pour un bogue sur l'erreur de fonctionnalité de vote lors du vote sur un rapport nouvellement ajouté.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.29 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Supprimer la prise en charge de Google+.
  • Ajout de repères d'accessibilité pour faciliter la navigation dans les applications avec une technologie d'assistance.
  • Ajout de la prise en charge des fenêtres contextuelles utilisant Arcade pour afficher les attributs des entités qui se croisent.
  • Un correctif pour un bogue avec l'accès aux pièces jointes non-image.
  • Ajout d'options configurables pour améliorer le contrôle de l'affichage des informations détaillées sur la carte.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.28 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Les paramètres d'URL peuvent désormais être utilisés pour pointer directement vers une carte, une couche ou un rapport spécifique dans Crowdsource Reporter.
  • Ajout d'une option de partage à l'application qui crée une URL courte qui pointe vers la vue actuelle de l'application.
  • Ajout d'une option configurable pour désactiver la demande pour les utilisateurs de partager leur emplacement avec l'application. Lorsque cette option est désactivée, la localisation de l'appareil peut toujours être utilisée pour créer des rapports dans les applications accessibles via https.
  • Lorsqu'un rapport est accompagné d'une photo qui contient des coordonnées dans les données EXIF, l'application demandera si l'emplacement de la photo doit être utilisé comme emplacement du rapport.
  • Les photos jointes aux rapports s'affichent désormais dans les détails contextuels sans cliquer sur un bouton supplémentaire.
  • L'emplacement du bouton qui ouvre le formulaire de soumission est maintenant configurable.
  • Ajout d'options configurables pour configurer une date et une heure de début et de fin pour la collecte de rapports, de commentaires et de votes.
  • Ajout d'une option configurable pour afficher un message de remerciement une fois les commentaires soumis avec succès.
  • Les commentaires peuvent désormais être triés par ordre croissant ou décroissant selon les valeurs de n'importe quel champ OID, texte, nombre ou date.
  • L'application prend désormais en charge de nombreux lecteurs d'écran courants et toutes les fonctionnalités sont désormais accessibles via le clavier et les commandes de balayage.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.27 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Ajout d'une option pour configurer le message affiché lorsqu'un rapport est soumis en dehors de la zone cible.
  • Suppression de la carte du formulaire de soumission lorsque l'application est utilisée en mode portrait sur les tablettes.
  • Ajout d'une option de configuration pour utiliser le niveau de zoom configuré lors de la navigation vers les rapports.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.26 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Améliorations mineures de l'expérience de recherche d'emplacement sur le formulaire de soumission.
  • Un correctif pour le BUG-000107645 pour améliorer l'affichage sur les appareils mobiles lorsque l'application est configurée pour afficher la vue cartographique des rapports lors du chargement de l'application.
  • Amélioration du message de confirmation pour accepter la saisie de texte enrichi.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.24 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Un correctif pour le BUG-000106163, où l'emplacement d'un rapport n'était pas enregistré lorsque l'application utilisait un localisateur personnalisé et que le rapport était placé en cliquant sur la carte.
  • Ajout de la prise en charge de la symbologie basée sur les expressions Arcade.
  • Rationalisé le flux de travail lorsque l'application contient une seule carte avec plusieurs couches. Désormais, par défaut, la liste des calques s'étendra à l'ouverture de l'application.
  • Un correctif pour un problème rencontré avec certaines couches publiées par Pro qui ne contenaient pas d'informations contextuelles dans la carte Web JSON.
  • Ajout d'une option de configuration pour choisir les services de localisation utilisés dans l'application.
  • Ajout d'options de configuration pour afficher une bascule de fond de carte et une légende dans la zone de la carte.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.23 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Ajout d'une série de paramètres de configuration qui permettent l'ouverture et la fermeture de la période de commentaires.
  • Ajout de la possibilité de masquer l'écran de démarrage et de contrôler l'accès à l'application via les règles de partage ArcGIS.
  • Un correctif pour le BUG-000104147, où les paramètres de limitation géographique étaient ignorés lorsque l'emplacement du rapport était déterminé à partir d'une adresse recherchée plutôt que d'un clic sur la carte.
  • Un correctif pour le bogue BUG-000095653, où les valeurs par défaut n'étaient pas écrites dans les champs avec l'édition désactivée dans la fenêtre contextuelle.
  • Correction d'un problème où les fenêtres contextuelles des couches de référence s'affichaient même lorsque la couche n'avait pas de fenêtre contextuelle configurée.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.22 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Ajout d'une option configurable pour afficher les informations contextuelles pour les entités dans les couches de référence non modifiables.
  • Ajout d'une option configurable pour trier les rapports en fonction des valeurs d'un champ lorsque l'emplacement de l'utilisateur de l'application n'est pas partagé avec l'application.
  • L'application honore désormais les requêtes de couche lors de l'utilisation d'une couche de polygone pour restreindre l'endroit où les rapports peuvent être soumis.
  • Correction d'un problème avec le zoom de la carte sur l'emplacement correct du rapport sur les smartphones.
  • Amélioration de la convivialité de l'application sur les petits écrans en ajustant la largeur du panneau latéral.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.21 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Prise en charge du thème partagé
  • Un correctif pour le BUG-000101946 pour améliorer l'affichage des étiquettes pour les calques non modifiables.
  • Amélioration de l'expérience utilisateur lors de l'affichage de « Mes soumissions » sur des calques contenant des filtres.
  • Ajout d'une option pour afficher la vue cartographique des rapports existants avant la vue liste lorsque l'application se charge sur un smartphone.
  • Suppression de la carte du formulaire de soumission dans la mise en page bureau/tablette.
  • L'ordre des trois sections principales du formulaire - Détails, Pièces jointes, Emplacement - est désormais configurable.
  • Le contenu « Aide » accessible depuis la page de connexion peut désormais être différent du contenu du panneau « Aide » disponible dans l'application. L'aide intégrée à l'application peut également être affichée sous forme d'écran de démarrage.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.20 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Ajout d'options pour configurer l'apparence de l'écran de démarrage et du texte trouvé dans l'application
  • Ajout d'une option configurable pour restreindre les nouveaux rapports dans les limites des entités dans une couche de polygones.
  • Un correctif pour le BUG-000094248 pour améliorer le graphique de sélection pour les rapports dans les couches sécurisées.
  • Un correctif pour le BUG 000096844 pour honorer les plages de visibilité définies sur les calques.
  • L'écran de connexion peut désormais être masqué en désactivant toutes les options de connexion, y compris l'accès invité.
  • Ajout d'options configurables pour permettre aux utilisateurs qui soumettent des rapports via les réseaux sociaux ou les comptes ArcGIS de supprimer et de modifier ces rapports.
  • Les filtres sur la table des commentaires sont désormais honorés pour faciliter la modération des commentaires.
  • Prise en charge des pièces jointes avec des commentaires sur les calques.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.19 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • BUG-000097007 corrigé Lors de l'ajout d'une couche d'images de carte dans ArcGIS Online à partir d'un service ArcGIS Server sécurisé avec des informations d'identification enregistrées et de l'ajout à une carte Web, la couche ne se charge pas dans l'application Crowdsource Reporter et Crowdsource Manager.
  • Correction de quelques problèmes d'affichage mineurs avec les langues de droite à gauche.
  • Couleur de la envoyer un rapport le bouton est maintenant configurable
  • Correction de l'affichage des valeurs de date formatées à l'aide des modèles MM/JJ/AAAA et JJ/MM/AAAA.
  • Limité le nombre de fois que les utilisateurs de l'application peuvent voter pour un rapport à une fois par session de navigateur.
  • Correction d'un bug où le favicon affiché dans le navigateur était toujours le logo Esri.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.18 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Ajout d'une option de configuration pour permettre l'affichage des couches non modifiables avec chaque couche modifiable.
  • Ajout de la prise en charge des cartes avec des fonds de carte multicouches.
  • Ajout d'une option de configuration pour stocker l'emplacement d'un rapport en fonction du terme de recherche, de l'emplacement géocodé inversé ou des coordonnées à l'emplacement du rapport.
  • Ajout de la possibilité de dessiner l'emplacement d'un rapport sur la carte du formulaire ou sur la carte plus grande qui est également visible lors de l'accès à l'application à partir d'un ordinateur de bureau ou d'une tablette.
  • Ajout d'une option de configuration pour désactiver l'accès anonyme à l'application.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.17 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Interface d'application simplifiée lorsque vous travaillez avec une seule carte et une seule couche.
  • Résolution d'un problème lié à la soumission du premier rapport à un service ArcGIS for Server vide.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.16 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Ajout de la possibilité d'utiliser la fenêtre contextuelle du tableau des commentaires pour créer le formulaire de soumission de commentaires.
  • Les fonctionnalités se chargent désormais en fonction de leur proximité avec l'appareil lorsque l'emplacement de l'appareil est partagé avec le navigateur.
  • Ajout d'un panneau d'aide configurable accessible depuis l'écran de démarrage et depuis l'application.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.15 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Une série d'améliorations et d'améliorations de l'interface utilisateur.
  • Une amélioration du formulaire de saisie de données pour utiliser l'étendue actuelle de la carte.
  • Ajout de l'option pour masquer le bouton de connexion ArcGIS.
  • Mise à jour pour utiliser la version 3.14 de l'API ArcGIS pour JavaScript.
  • Première version de Crowdsource Reporter

Vous etes peut etre intéressé

ArcGIS Solutions for State Government comprend plusieurs cartes et applications associées qui peuvent également être configurées dans votre organisation :

Crowdsource Reporter est utilisé dans les cartes et applications suivantes qui peuvent être configurées pour votre organisation :


Comment basculer les couches de carte Web ArcGIS à l'aide de l'API Javascript ArcGIS - Systèmes d'information géographique

Styler est une nouvelle application configurable ArcGIS qui peut être utilisée pour créer, styliser et partager facilement des applications cartographiques 2D et 3D modernes. À l'aide de paramètres de styler simples, vous pouvez tout personnaliser, du titre, des menus et du texte à la couleur globale, au thème et à la mise en page. L'application est hébergée sur ArcGIS Online et GitHub afin que vous puissiez 1) styliser des cartes à la volée en ajoutant simplement des paramètres d'URL ou 2) si vous avez une carte Web ou une scène Web existante, vous pouvez styliser des applications (plus avancées) pas à pas en les configurant avec le nouveau modèle Styler. Une fois le style terminé, partagez votre application à tout moment en partageant simplement l'URL - aucune programmation requise.

Styler est construit avec la nouvelle API ArcGIS pour JavaScript v4, Calcite Maps et Bootstrap. L'application est entièrement réactive et prend en charge de nombreuses fonctionnalités de la nouvelle API JavaScript v4, telles que le chargement de cartes Web 2D et de scènes Web 3D, l'affichage de fonds de carte d'images et de tuiles vectorielles, l'affichage de la légende et des couches, le positionnement des widgets sur la vue et la recherche et la recherche de lieux. L'application est accessible dans ArcGIS Online et ArcGIS Enterprise ou téléchargée et hébergée localement.

Comment styliser et partager une carte

  • Titre/sous-titre
  • Menus et panneaux
  • À propos du texte
  • Rechercher
  • Widgets et emplacement
  • Disposition de l'application
  • Styles et couleurs de l'application
  • Emplacement de démarrage de la carte

Quelles opérations de cartographie pouvez-vous effectuer ?

  • Charger des cartes Web et des scènes Web
  • Rechercher des lieux et des lieux
  • Trouvez des endroits, par ex. Parcs, restaurants, stations-service…
  • Parcourir les signets et les diapositives
  • Afficher la légende et les calques
  • Modifier les fonds de carte
  • Zoomez sur votre position ou votre domicile
  • Voir les coordonnées, le niveau de zoom, l'échelle, l'inclinaison, la rotation
  • Partagez votre vue actuelle de la carte avec d'autres

Voici les paramètres que vous pouvez configurer dans une URL ou dans un fichier JSON.

Paramètre La description Taper Exemple
carte du site ID de carte Web pour la carte Web Chaîne par défaut, e1653fe614c04b6aa4efba5ba7b56d05
scène web ID de la scène Web pour la scène Web Chaîne par défaut, bdc09d6c8ef8492783ebe2c572950931
Carte
latitude Latitude vers laquelle déplacer la carte au démarrage Nombre 45
lon Longitude vers laquelle déplacer la carte au démarrage Nombre -120
X Coordonnée X pour déplacer la carte au démarrage Nombre -50000000
oui Coordonnée Y pour déplacer la carte au démarrage Nombre 50000000
wkid Valeur de référence spatiale pour prendre en charge les valeurs x/y au démarrage Nombre 103500
Zoom Niveau de détail (LOD) sur lequel zoomer au démarrage Nombre 1 - 20
escalader L'échelle affichée par la carte au démarrage. Cela prévaut sur le zoom. Nombre 1 - 100000000
rotation Rotation de la vue 2D au démarrage Nombre 0 - 360
inclinaison Angle de la vue 3D au démarrage Nombre 0 - 90
titre En-tête de la vue 3D au démarrage Nombre 0 - 360
fond de carte Fond de carte à utiliser pour la carte au démarrage. Voir la référence de l'API ArcGIS JS Chaîne rues , satellite , hybride , topo , gris , gris-foncé , océans , national-géographique , terrain , osm , gris-foncé-vecteur , gris-vecteur , rues-vecteur , rues-nuit-vecteur , rues-relief-vecteur , rues-navigation-vecteur
Application
Titre Titre de la demande Chaîne New York
Sous-titre Sous-titre de l'application Chaîne Un super endroit à visiter
à propos du texte Informations sur votre candidature Chaîne Carte de la Grosse Pomme
à propos de résumé Comprend un résumé de l'élément (extrait) dans le texte à propos booléen vrai
à proposdescription Comprend la description de l'article dans le texte à propos booléen faux
thème Le thème de couleur de base utilisé pour styliser l'application. "custom" applique votre couleur à l'ensemble de l'application. Chaîne clair, sombre, personnalisé
bgcolor La couleur d'arrière-plan de base pour la barre de navigation et les panneaux. Utilisez des couleurs Calcite ou des couleurs RVB/RVBA. Chaîne clair, foncé, bleu. rgb(24,24,24) , rgba(24,24,24,.5)
couleur du texte La couleur du texte de base pour la barre de navigation et les panneaux Chaîne clair, sombre
opacité L'opacité à utiliser pour la barre de navigation et les panneaux Chaîne 0 - 1
widgetthème La couleur de base des widgets Chaîne clair, sombre
disposition La position de la barre de navigation Chaîne haut-petit , haut-moyen , haut-moyen , bas-petit , bas-moyen , bas-grand
disposition des panneaux La position des panneaux Chaîne gauche droite
Panneaux
widgetsdisposition La position définie pour tous les widgets Chaîne en haut à gauche, en haut à droite, en bas à gauche, en bas à droite
menuà propos Afficher ou masquer le menu et le panneau à propos booléen vrai faux
légende du menu Afficher ou masquer le menu et le panneau de la légende booléen vrai faux
calques de menu Afficher ou masquer le menu et le panneau des calques booléen vrai faux
cartes de base de menu Afficher ou masquer le menu et le panneau des fonds de carte booléen vrai faux
diapositives de menus Afficher ou masquer le menu et le panneau des diapositives booléen vrai faux
menusignets Afficher ou masquer le menu et le panneau des signets booléen vrai faux
partage de menu Afficher ou masquer le menu et le panneau de partage booléen vrai faux
impression de menu Afficher ou masquer le menu et le panneau d'impression booléen vrai faux
menubasculer Afficher ou masquer le menu et le panneau de navigation à bascule booléen vrai faux
tiroirstylemenu Changer le style du menu principal en hauteur partielle ou pleine booléen vrai faux
panneau actif Nom du panneau à afficher lors du chargement de l'application Chaîne à propos de , légende , fonds de carte , diapositives , calques , impression , partage
Widgets
agrandir Ajouter le widget zoom à la vue Chaîne afficher , masquer , en haut à gauche , en haut à droite , en bas à gauche , en bas à droite
domicile Ajouter le widget d'accueil à la vue Chaîne afficher , masquer , en haut à gauche , en haut à droite , en bas à gauche , en bas à droite
Localiser Ajouter le widget de localisation à la vue Chaîne afficher , masquer , en haut à gauche , en haut à droite , en bas à gauche , en bas à droite
Piste Ajouter le widget de piste à la vue Chaîne afficher , masquer , en haut à gauche , en haut à droite , en bas à gauche , en bas à droite
rechercher Ajouter le widget de recherche à la vue Chaîne afficher , masquer , en haut à gauche , en haut à droite , en bas à gauche , en bas à droite
barre d'échelle Ajouter le widget de la barre d'échelle à la vue Chaîne afficher , masquer , en haut à gauche , en haut à droite , en bas à gauche , en bas à droite
Légende Ajouter la légende à la vue Chaîne afficher , masquer , en haut à gauche , en haut à droite , en bas à gauche , en bas à droite
fond de cartebasculer Ajouter le widget basemaptoggle à la vue Chaîne afficher , masquer , en haut à gauche , en haut à droite , en bas à gauche , en bas à droite
carte de base suivante Définir le prochain fond de carte pour le widget basemaptoggle Chaîne rues , satellite , hybride , topo , gris , gris-foncé , océans , national-géographique , terrain , osm , gris-foncé-vecteur , gris-vecteur , rues-vecteur , rues-nuit-vecteur , rues-relief-vecteur , rues-navigation-vecteur
surgir Position pour ancrer le popup. Voir l'API ArcGIS JS Chaîne en haut à droite , en haut au centre , en haut à gauche , en bas à droite , en bas au centre , en bas à gauche
mapcoords Afficher le widget de coordonnées cartographiques booléen vrai faux
recherchenav Afficher le widget de recherche dans la barre de navigation booléen vrai faux
texte de recherche Rechercher un emplacement Chaîne par exemple. Los Angeles
trouver des lieux Activez la recherche longue/maintenue pour les restaurants, les parcs, les magasins. booléen vrai faux
des endroits Rechercher une catégorie Chaîne villes , quartiers , restaurants , stations - service , magasins , parcs , hôtels , arts et divertissements , voyages , écoles
afficher les erreurs Afficher les erreurs dans une fenêtre lorsque la carte Web ou la scène Web ont des échecs de chargement booléen vrai faux

REMARQUE : consultez la plaque signalétique de l'application pour plus d'options de configuration de l'application.


Comment basculer les couches de carte Web ArcGIS à l'aide de l'API Javascript ArcGIS - Systèmes d'information géographique

Description du service: La California Interagency Watershed Map de 1999 (Calwater 2.2, mise à jour en mai 2004, "calw221") est la définition de travail de l'État de Californie des limites des bassins versants. Les versions précédentes de Calwater (1.2 et 2.2) décrivaient les bassins versants de la Californie, en commençant par la division des 101 millions d'acres de l'État en dix régions hydrologiques (HR). Chaque HR est progressivement subdivisée en six niveaux plus petits et imbriqués : l'unité hydrologique (HU, principales rivières), la zone hydrologique (HA, principaux affluents), la sous-zone hydrologique (HSA), le super bassin versant de planification (SPWS) et le bassin versant de planification ( PWS). Au niveau du bassin hydrographique de planification (le niveau le plus détaillé), lorsqu'il est mis en œuvre, la taille des polygones varie d'environ 3 000 à 10 000 acres. À tous les niveaux, un total de 7035 polygones représentent les bassins versants de l'État. La version actuelle, Calwater 2.2.1, affine la structure de codage et la documentation du bassin versant (des champs de base de données ont été ajoutés et certains ont été renommés). Il existe d'importantes différences de limites de bassin versant, de code et de nom entre les versions Calwater 1.2 (1995), 2.0 (1998) et 2.2 (1999). Les différences entre les versions 2.2 (1999) et 2.2.1 (2004) sont les noms des champs d'attribut et quelques lignes insérées qui identifient les différences entre les bassins versants d'État et fédéraux. Calwater 2.2.1 délimite le plus précisément les véritables bassins versants en terrain montagneux. Cependant, ni Calwater 2.2.1 ni aucun de ses prédécesseurs n'est une carte « pure » ​​des bassins versants, car les frontières administratives telles que la frontière de l'État ont été utilisées pour délimiter les zones de bassin versant. Some of the boundaries, particularly in developed valley areas, also have legal and administrative purposes other than the representation of actual drainage divides. Examples include the so-called "Legal Delta" (California Water Code, Chapter 2, the Delta, Sec. 12220) and other district boundaries. Neither is Calwater a legal map document, as it does not represent State of California Regional Water Quality Control Board (RWQCB) jurisdictions, officiated by the State Water Resources Control Board (SWRCB) under California Water Code Section 13200. Calwater is a hybrid, a spatial cross-reference for use in local, State, and federal information communities. The California Resources Agency (CRA) Department of Forestry and Fire Protection (CDF) contracted with Tierra Data Systems for the original digital production in 1993, based on Hydrologic Basin Planning Maps published in hardcopy (SWRCB, 1986). The State of California Stephen P. Teale Data Center GIS Solutions Group (Teale) under the direction of the California Department of Water Resrouces (DWR) and CDF, finalized the current version in ESRI ArcInfo coverage format in 1999 with USDA Forest Service and RWQCB/SWRCB inputs. The CRA California Spatial Information Library (CaSIL) is the current distributor of the coverage in the Teale Albers Conical Equal-Area projection, North American Datum of 1983. The California Department of Fish and Game (DFG) authored Calwater attribution design and documentation culminating in May 2004 with this Federal Geographic Data Committee (FGDC-STD-001-1998) standard metadata.

Copyright Text: California Interagency Watershed Mapping Committee: California Department of Water Resources (DWR), California Department of Forestry and Fire Protection (CDF), California Department of Fish and Game (DFG), California State Water Resources Control Board (SWRCB), USDA Forest Service (USFS) Pacific Southwest Region (R5), USDA Natural Resources Conservation Service (NRCS), U.S. Geologic Survey (USGS), USDI Bureau of Reclamation (USBR), USDI Bureau of Land Management (BLM), U.S. Environmental Protection Agency (USEPA) Region IX, Stephen P. Teale Data Center (Teale GIS Solutions Group).

Spatial Reference: PROJCS["NAD_1983_Albers",GEOGCS["GCS_North_American_1983",DATUM["D_North_American_1983",SPHEROID["GRS_1980",6378137.0,298.257222101]],PRIMEM["Greenwich",0.0],UNIT["Degree",0.0174532925199433]],PROJECTION["Albers"],PARAMETER["False_Easting",0.0],PARAMETER["False_Northing",-4000000.0],PARAMETER["Central_Meridian",-120.0],PARAMETER["Standard_Parallel_1",34.0],PARAMETER["Standard_Parallel_2",40.5],PARAMETER["Latitude_Of_Origin",0.0],UNIT["Meter",1.0]]


Single Fused Map Cache: false

    XMin: -502518.76271918206
    YMin: -483607.8916396069
    XMax: 691123.7759175601
    YMax: 340693.77709547116
    Spatial Reference: PROJCS["NAD_1983_Albers",GEOGCS["GCS_North_American_1983",DATUM["D_North_American_1983",SPHEROID["GRS_1980",6378137.0,298.257222101]],PRIMEM["Greenwich",0.0],UNIT["Degree",0.0174532925199433]],PROJECTION["Albers"],PARAMETER["False_Easting",0.0],PARAMETER["False_Northing",-4000000.0],PARAMETER["Central_Meridian",-120.0],PARAMETER["Standard_Parallel_1",34.0],PARAMETER["Standard_Parallel_2",40.5],PARAMETER["Latitude_Of_Origin",0.0],UNIT["Meter",1.0]]

    XMin: -373985.550129849
    YMin: -604500.139463224
    XMax: 540085.841033347
    YMax: 450043.03512634203
    Spatial Reference: PROJCS["NAD_1983_Albers",GEOGCS["GCS_North_American_1983",DATUM["D_North_American_1983",SPHEROID["GRS_1980",6378137.0,298.257222101]],PRIMEM["Greenwich",0.0],UNIT["Degree",0.0174532925199433]],PROJECTION["Albers"],PARAMETER["False_Easting",0.0],PARAMETER["False_Northing",-4000000.0],PARAMETER["Central_Meridian",-120.0],PARAMETER["Standard_Parallel_1",34.0],PARAMETER["Standard_Parallel_2",40.5],PARAMETER["Latitude_Of_Origin",0.0],UNIT["Meter",1.0]]

Supported Image Format Types: PNG32,PNG24,PNG,JPG,DIB,TIFF,EMF,PS,PDF,GIF,SVG,SVGZ,BMP


Crowdsource Polling

Crowdsource Polling is a configurable web application template that allows users to submit comments or feedback on existing plans and proposals. The application is responsively designed to be used on tablets and desktop computers.

The Crowdsource Polling application presents a map that can be used to gauge sentiment on specific plans or proposals. Users can anonymously submit new comments and/or vote on the importance of the plan or proposal. They also can authenticate with their social media credentials and have an open dialog with other members of the community.

Conditions

Crowdsource Polling requires specific software.

  • ArcGIS Online, Portal for ArcGIS, or ArcGIS Enterprise
  • The application is optimized for display on smartphones, desktop computers, and tablet devices using all browsers supported by ArcGIS Online, Portal for ArcGIS, and ArcGIS Enterprise.

What you get

The Crowdsource Polling application can be configured in ArcGIS Online, Portal for ArcGIS, or ArcGIS Enterprise without downloading the application. However, if you want to host the application on your own server the application is available to download from GitHub.

What's new

Below are the release dates and notes for Crowdsource Polling.

  • Removed support for Twitter Sign in option.
  • Updated app to use version 3.37 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Updated app to use version 3.36 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Added Internet Explorer and Microsoft Edge Legacy browser deprecation message.
  • Updated app to use version 3.35 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Updated app to use version 3.34 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Updated app to use version 3.33 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Added the ability to filter polling layer features by attribute values using map layer filter settings.
  • Updated app to use version 3.32 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Added the ability to filter the map to show only the selected feature and related records.
  • Added the ability to filter map layers using a URL parameter.
  • Updated app to use version 3.31 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Updated app to use version 3.30 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Updated app to use version 3.29 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Improved handling of frequently updated data.
  • Remove support for Google+.
  • Added a configurable option to display popup information for non-comment layers.
  • Updated to use version 3.28 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Updated to use version 3.27 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Updated to use version 3.26 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Added a series of configuration parameters which permit the opening and closing of the comment period.
  • Fixed BUG-000110933 to display a confirmation for all comments.
  • Updated to use version 3.24 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Added a series of configuration parameters which permit the opening and closing of the comment period.
  • Fixed an issue causing the selection boundary of line and polygon features to appear offset from the actual map feature.
  • Updated to use version 3.23 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Fixed an issue preventing URL parameters from opening the details of a feature.
  • Updated to use version 3.22 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Fixed BUG-000104105 related to using default values in fields not visible on the comment form. This fixes makes moderation workflows easier.
  • New configuration option to open the app to display either the map or the feature list first on smartphones.
  • New configuration option to set the default status of the toggle used to filter the list of features to what is in the visible extent of the map.
  • Added the search widget to the top of the feature list in smartphone view, so that it is easier to find a specific record when using the app on a phone.
  • Updated the UI for the help and sign in panels.
  • Updated to use version 3.21 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Support for shared theme
  • Updated to use version 3.20 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Support for attachments with comments on layers.
  • Added the ability to configure how the polling items should be sorted.
  • Added the ability to specify a URL parameter to open the application to a specific feature.
  • Filters on the comment table are now honored to facilitate comment moderation.
  • Updated to use version 3.19 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Improved the app layout when using a right-to-left language.
  • Limited voting to once per item per browser session.
  • Updated to use version 3.18 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Improved messaging on mobile devices.
  • Local on navigation buttons adjusts if search has not been configured for the map.
  • Added a configuration option to display the help window as a splash screen.
  • Fixed an issue with submitting comments when the related table was not in index position 0.
  • Improved the ability to submit time values to date fields for Server of ArcGIS services.
  • Updated to use version 3.17 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • Updated to use version 3.16 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • A series of enhancements and improvements to app performance.
  • Added a configuration option for an app logo.
  • Added support for smartphones.
  • Added support for domains in the comment entry form.
  • Updated to use version 3.15 of the ArcGIS API for JavaScript.
  • First release of Crowdsource Polling

You may be interested in

ArcGIS Solutions for Local Government includes several related maps and apps that also can be configured in your organization:

Crowdsource Polling is used in the following maps and apps that can be configured for your organization:


Working with symbols in Geocortex Workflow (Accessing JavaScript 3.x & 4.x playground etc) [Geocortex Tech Tip]

If you’re looking for a quick and simple way to utilize different types of symbols in your web map geometries, there is a cool little way to do this by combing Geocortex Workflow with the ArcGIS symbol playground

By using symbol playground application, you can experiment with creating different types of symbols, and modify their colors and shapes so that your geometries are displayed in whatever fashion they need to be to more clearly deliver information to your end users.

In this Geocortex Tech Tip video, we are going to show you how to do this in detail, while also demonstrating a few different examples of how you can make your geometries look more unique.

Video Transcript

“Hi, my name is Ryan Cooney. When you use Geocortex Workflow to add a geometry to the map, there are activities that allow you to control the symbology of that geometry. Today, I’m going to show you how to use the ArcGIS symbol playground to quickly and easily create symbols so you can get those geometries looking exactly the way you want. Let’s have a look!

To get started, we are going to need a workflow that can add geometries to the map. If you got one that’s great, but if not, you can go to ‘File’, ‘New’, and there is a sample here called ‘Add Graphics to Map 2’, that’s going to let us do that. This is available in the product, and what this workflow does is that it presents a form. In this case, with the geometry picker that’s going to select a point. We then create a symbol from a JSON definition of a symbol. We create a feature out of the geometry that we captured out of the user and that symbol, and finally, add it to the map.

If we were to take a look at the sandbox, just understand how it’s going to work. We’ll run this workflow, add my shape, click a point on the map, and submit. We can see here, that it adds a little picture marker symbol, which in this case is a little JavaScript icon.

So, if we want to change the symbol here, what we’re going to do is we are going to change this symbol from JSON activity and we are going to change its definition.

We can see here that there’s just this JSON definition, a URL, some sizes, and things like that. The question is, how do we come up with these simple definitions in JSON, and is there a tool that can help us do that? Of course, there is!

First hit on Google for ‘ArcGIS symbol playground’ will get you there and this has a live application that we can work with and what this application is going to do, is that it’s going to present some options for creating the various types of symbols that are possible.

So, since we are dealing with points at the moment, marker symbols are what we need. If I pick the simple marker symbol, as you can see, I have some tools here that allow me to modify this particular symbol right here, this circle. I can make it a square, I can rotate it, I can make it bigger, and I change what it looks like. Let’s just make it kind of red and modify the outline.

Red symbol, with a blue outline. Once we’ve got it looking the way that we would like, we go down to the bottom here, where it tells us the definition.

By default, it’s describing the JavaScript syntax that you would need to create this. We actually just want the JSON definition, which is very close, but a little different format. So, click this little ‘JSON’ button here. We can grab the whole definition of that symbol, hit Ctrl C to copy it. Go back to our workflow and we’ll just overwrite everything that we had there, hit ‘OK’, and now we can go back to the sandbox, run it again, draw another point, submit, and there’s that symbol as we’ve defined it.

That’s great for point symbols, if we want to do something to make it a little more interesting, we can do a polygon, and if we go back to this ‘Display Form’, in this particular workflow. I can just change this to capture a polygon.

Since a polygon is a different kind of feature, we need a different kind of symbol. So, we are going to have to change this from a simple marker symbol to something that is going to support polygons.

If I go back to the playground and just hit back, I can now select a fill symbol type. So that’s what polygons use by this symbol or the picture one. I’m going to select simple and we can come up with a different scheme here.

Let’s go with a green symbol and change the outline here, let’s make it a dashed outline and make that blue. Again, once we’ve got it looking the way we want, we select JSON, copy that content, back to this activity, and overwrite the simple definition, and we can run it in the sandbox again.

This time we are going to be drawing a polygon, hit ‘Submit’ and there we have it. That’s our symbol.

That’s what I wanted to show today, just a simple way to customize the symbology that you’re using for our geometries when you’re adding a geometry to the map as part of a workflow. So, have a look at the ArcGIS symbol playground.”

There are so many ways to create custom experiences with Geocortex Workflow. To learn more about this product, or to book a personal demo, click the button below.


Integrating Geocortex Essentials with ArcGIS Online and ArcGIS Enterprise portal [Geocortex Tech Tip]

Whether you’ve been building against ArcGIS Server, or you’re just getting your feet wet with ArcGIS online, Geocortex technology is built to enable change, allowing for easy and seamless integration with the ArcGIS platform in its entirety.

In this week’s Geocortex Tech Tip, we take a closer look at the intrinsic nature of web maps, and how Geocortex Essentials can be integrated with ArcGIS online and ArcGIS Enterprise portal.

Video Transcript

“Hi, my name’s Drew and I’m the Chief Technology Officer and in this Tech Tip we’re going to explore how Geocortex Essentials can be used alongside ArcGIS online, or your ArcGIS Enterprise portal, so let’s dive in!

So I think we’ll start with some context surrounding how to connect Geocortex Essentials to the ArcGIS platform. For many years, our customers have been able to connect Geocortex Essentials directly with ArcGIS Server. Public services can be connected to directly, or we can use token or Windows authentication to connect Geocortex Essentials sites to ArcGIS Server map services, feature services, tiled services, and other types. Applications produced by Geocortex Essentials can also connect to ArcGIS Server through that same authentication method.

ArcGIS Online, portal introduced Web Maps, and that’s really the central currency in the geoinformation model. When we used Geocortex Essentials with ArcGIS Enterprise or ArcGIS Online, web maps become an intrinsic part of this equation.

Here we can see multiple users or groups of users signing in to a portal. This can be ArcGIS online or an ArcGIS Enterprise portal, and they’re using their ArcGIS identity to do so, and then they can create web maps inside of this organization. Those web maps can be shared and used within apps like Operations Dashboard, Collector, or Web AppBuilder-based applications so that other users can use those apps that consume the web maps.

If we add Geocortex Essentials to this picture, users can sign in with the exact same ArcGIS identity that belongs to their portal (or ArcGIS Online org). Then, when we author a site, the identity’s credentials are used to fetch content, like the web map. So the very same web maps can be referenced inside of a Geocortex Essentials site. Then apps created out of Geocortex Essentials can be shared back in that portal, increasing the use of GIS throughout the organization.

Let’s have a look at this pattern in practice.

Here’s a web map that I want to use in a Geocortex Essentials application. It contains store locations and it’s stored inside of my ArcGIS online organization.

I’m going to sign into Geocortex Essentials using my ArcGIS online account. Once I’ve signed in, I’m brought to a list of sites that I’m able to manage. This time, I want to add a new site, give it the display name “Stores”, and I’m going to reference a web map from ArcGIS Online to create my application.

Now, I can search the public database for content, or I can hit this checkbox and refine the search results to only the web maps that are inside my organization.

Notice the lock icon indicates that this web map isn’t shared with everyone. That means end users of my application are going to have to sign in with their ArcGIS identity to access this app.

Geocortex Essentials makes a reference to the web map and understands all of the content within it. So it has an understanding of all of the map services and layers that are used within this web map, and now I can start to author my application within Geocortex Essentials Manager.

Let’s add a viewer to this application using our HTML5 viewer template. Without making any configuration changes, lets launch this in a new browser window.

Now, transparently and behind the scenes, I was signed in to this application. In the top right corner you can see that I can sign out and that I’m currently signed in using my ArcGIS Online account. The reason I was signed in is because the web map inside this application is protected. If I sign out, I’m prompted to sign in using my ArcGIS identity. If that web map is shared and made available to everyone, the end user is not required to sign in using an ArcGIS identity or otherwise.

Now that I’ve built an application, I can publish this back in to my ArcGIS Online organization and share it with other users or make it one of my favorites. Notice that this have been given an item ID, and if I click on this link, I’m brought to my ArcGIS Online org, where I’ve got my Stores application. Clicking on this will simply launch my application.

For now, I’ll simply add it to my favorites. If I go into My Content, and then click on Favorites, there’s the Stores application that I just published from Geocortex Essentials.

You can see this pattern in action using Geocortex Essentials to build applications, share them back inside of your ArcGIS Online organization, or inside of your portal so that they can be used by more users.

Geocortex Essentials 5-Series applications also integrate with ArcGIS Enterprise and ArcGIS Online. Here we can see three example applications – Printing, Workflow, and Reporting. An ArcGIS identity is used to sign in to the design experience of these apps.

Once we’ve signed in, we can create content in the form of items. With Geocortex Workflow for example, the item type is a workflow, and with Geocortex Reporting 5, the item type is a report template.

These items are stored inside of the ArcGIS Online organization or within the ArcGIS Enterprise portal alongside apps and web maps and other types of content.

Those items can be used by Geocortex apps or within Web AppBuilder for ArcGIS apps so that more Geocortex content can be shared with other users within the organization.

Now, lets explore this pattern. I’m going to sign in to Geocortex Workflow. I’m using my ArcGIS identity to sign in so that I can restore a workflow that I created earlier. In the File menu, I can browse all of my workflows that I’ve authored, workflows that have been shared with me, or – if I have the URL to a workflow the item ID, and the URL to my ArcGIS Online organization – I can open it that way.

The workflow I’m looking for is one that I worked on recently. This workflow is called “StoreFinder” and it does just that it allows the user to search for stores inside of the map. I’ve got a search form prompting the user to select from a list of store types, and once they select a store type, if they click search, we’re going to query the stores layer based on the center type that the user selected. Then we’re going to get the extent of the results, set the map to that extent, and then simply display the results in a list. It’s a pretty simple workflow.

If I go to the Info tab, you can see that this workflow is stored inside of my ArcGIS Online organization, and it has an item ID. I’ve named my workflow “StoreFinder” and it’s got a unique URL used to discover it.

Now, if I sign into Web AppBuilder using that same ArcGIS identity, I can access that workflow.

Let’s go to the widget tab in the authoring tool, and add a new widget to my application. I’ll use the workflow widget (which I’ve installed earlier), and I’m allowed to browse for any workflow in my organization. I can look for my content, my organization, groups, and even public workflows.

Using the keyword search “StoreFinder”, I was able to discover the workflow I authored earlier.

Now I’m just running through the workflow inside of my Web AppBuilder designer experience. Let’s look for all strip malls on this map.

You can see that the results are highlighted and then the workflow displays an item picker, allowing me to hover on each result and show the corresponding record on the map.

That’s an example of how Geocortex Workflow 5 was used to integrate with an ArcGIS Online organization by storing an item and consuming it inside of a Web AppBuilder for ArcGIS app.

The idea here is that you can deploy Geocortex alongside other ArcGIS applications that you have that are also consuming web maps. Collector, Operations Dashboard and Web AppBuilder can all be used alongside Geocortex Essentials.

We’ve built Geocortex Essentials to allow our customers to enable technology change. Whether you’ve been building directly against ArcGIS Server, or you’ve started to work with ArcGIS Online, or ArcGIS Enterprise, Geocortex Essentials has technology for you to integrate with the entire ArcGIS platform.

Thanks for watching this short Tech Tip. I hope you learned something today.

Want to learn more about how Geocortex Essentials can help organizations of any size or industry address business challenges? Check out the Discovery Center to get a feel for the product.