Suite

CartoDB n'affiche pas le titre ou la description (ou d'autres options)

CartoDB n'affiche pas le titre ou la description (ou d'autres options)


J'utilise CartoDB et je ne peux obtenir qu'une seule option pour fonctionnercartodb_logo. Le reste semble ignoré. Voici la partie pertinente de mon code. Qu'est-ce qui ne va pas avec cela pour causerTitreetla descriptionà ignorer (pas sur ma carte) ?

var layerSource = { user_name : 'myname', tapez : 'cartodb', sublayers : [{ sql: "SELECT * FROM mydata", cartocss: "#mydata{marker-width: 10; marker-line-color: #FFF; marker-line-width : 0.5 ; marker-line-opacity : 1 ; marker-fill-opacity : 1.0 ; }" }] } ; var options = { https: true, infowindow: true, cartodb_logo: false, //cela fonctionne très bien title: "testing title", //cela n'est pas rendu sur la carte description: "testing description", //ce n'est pas le cas rendu sur la carte partageable : vrai, //pas de boutons de partage affichés légendes : vrai //pas de légendes non plus } ; var map_object = new L.Map('test_heat', { center : [39.8282, -98.5795], zoom : 5, }); L.tileLayer('https://cartodb-basemaps-{s}.global.ssl.fastly.net/light_all/{z}/{x}/{y}@2x.png">

Comme le dit Chris, vous ne pouvez pas les utiliser aussi directement qu'avec createVis, mais il y a une possibilité.

Vous devez ajouter une nouvelle superposition de type Header, comme suit (ajoutez-la dans le rappel .on('done') de createLayer):

var i = new cdb.geo.ui.Header({ model: new cdb.core.Model({ extra: { title: "Title", description: "Description", show_title: true, show_description: true } }), template : cdb.core.Template.compile( '   {{{ titre }}} {{{ description }}} ', 'moustache' ) }); $('body').append(i.render().el);

Vous aurez probablement besoin d'ajouter également du CSS pour que l'en-tête apparaisse à la bonne position. Je l'ai fait fonctionner pour mon exemple avec:

corps > div.cartodb-header{ afficher : aucun ; position : absolue ; haut : 0px ; largeur : 100 % ; couleur d'arrière-plan : rgba(0,0,0,0,.5) ; famille de polices : 'Helvetica Neue',Helvetica,sans-serif ; hauteur de ligne : normale ; indice z : 99999 ; }

Cet exemple (avec le même code) est également disponible ici.


Vous utilisez createLayer() pour créer votre carte, doncTitreetla descriptionne sont pas des options valides.

Vous pouvez utiliser ces options lorsque vous utilisez createVis(), mais pas avec createLayer().

Consultez la doc ici


Tâches de gestion : options, intitulés de tâche et descriptions

Quel que soit le secteur d'activité, la capacité de gérer efficacement les autres et de motiver un excellent travail est l'une des plus grandes compétences que vous puissiez avoir dans le monde professionnel. Il y a un certain nombre de tâches que vous pouvez faire en tant que gestionnaire. Lisez la suite pour en savoir plus sur les divers titres et responsabilités des postes de gestion.

Selon le Bureau of Labor Statistics des États-Unis, l'embauche d'employés au niveau de la direction devrait augmenter de 7 % de 2018 à 2028.

Les managers sont généralement bien payés et possèdent une grande expérience de l'entreprise et/ou de l'industrie.

Souvent, les managers sont formés à partir de postes de niveau d'entrée et sont, avec le temps, promus managers.


Carrières répertoriées par secteur et par titre

Vous trouverez ci-dessous une liste de titres d'emploi organisés par secteur d'activité. Si vous n'êtes pas sûr du type d'emploi que vous recherchez, cliquez sur certains des titres d'emploi qui vous intéressent. Lisez les articles pour avoir une idée de ce que chaque emploi implique et des qualifications dont vous auriez besoin pour postuler.

Aviation: L'industrie du transport aérien est une entreprise de plusieurs milliards de dollars. Le ministère des Transports organise l'industrie en quatre catégories : international, national, régional et fret. Votre prochain emploi pourrait-il être dans l'un de ces domaines?

Arts : Vous aimez l'art ? Avec un peu de persévérance et de chance, les créatifs peuvent forger leur carrière dans un domaine lié aux arts.

Affaires: Vous n'avez pas nécessairement besoin d'un MBA pour réussir dans les affaires, bien que de nombreux emplois dans cette catégorie nécessitent une formation après le lycée ainsi qu'une aptitude pour les chiffres.

Éducation: Vous aimez enseigner ? Ne présumez pas que la salle de classe est le seul endroit pour exercer votre métier, il existe de nombreux titres d'emploi liés à l'éducation. La technologie a permis d'enseigner en ligne, tandis que les enseignants qui recherchent la flexibilité et l'interaction humaine peuvent essayer de remplacer, de travailler à temps partiel ou d'enseigner à l'étranger.

Forces de l'ordre: Les exigences éducatives varient pour les emplois d'application de la loi, tandis que les emplois d'application de la loi fédérale ont tendance à exiger au moins un baccalauréat, certains policiers peuvent commencer sur le terrain avec une formation en cours d'emploi ou quelques années d'expérience universitaire ou militaire.

Médias: Si les perspectives professionnelles sont le facteur le plus important dans votre recherche de carrière, la plupart des emplois dans les médias peuvent sembler être un mauvais pari. Mais regardez de plus près : publier des concerts est peut-être plus difficile à trouver, mais le monde a toujours besoin de mots habiles. Et si vous êtes féru de technologie, vos horizons sont illimités.

Médical: Regardez n'importe quelle liste d'emplois les mieux rémunérés et à croissance rapide, et vous verrez des emplois dans le domaine de la santé tout en haut du classement. Même au plus fort de la Grande Récession, cette industrie était en plein essor. Bien sûr, ces emplois ne sont pas pour tout le monde, il faut de la compassion et du courage émotionnel pour travailler dans ce domaine, ainsi que la volonté de consacrer du temps et de l'argent à la formation.

Industrie du service: Si vous pensez aux serveurs ou aux barmans lorsque vous pensez au secteur des services, vous ne regardez qu'une partie du tableau. Il existe de nombreux emplois différents qui impliquent de servir le public. Une carrière dans le secteur des services pourrait-elle vous convenir?

La technologie: L'industrie de la technologie est en plein essor, et votre carrière peut prospérer en même temps. Vous n'avez pas nécessairement besoin d'un diplôme pour obtenir ces emplois. Acquérir les compétences nécessaires via des cours en ligne, des camps d'entraînement ou une expérience pratique, et de nombreux employeurs vous mettront au travail.

Autres options: Si vous n'avez pas encore repéré votre carrière sur notre liste, ne désespérez pas. Voici quelques-unes des autres carrières en croissance qui ne correspondent nulle part ailleurs.


Manuel PRTG : Interface utilisateur

Dans les paramètres de l'interface utilisateur, vous pouvez définir les paramètres globaux concernant l'interface Web PRTG, les paramètres et les performances du serveur Web PRTG, les cartes géographiques et les paramètres graphiques.

Si 15 minutes (900) secondes se sont écoulées depuis votre dernière connexion basée sur les identifiants et que vous ouvrez une page d'administration système à partir d'une autre page d'administration système, PRTG vous demande de saisir à nouveau vos identifiants pour des raisons de sécurité. Une boîte de dialogue apparaît. Entrez votre nom de connexion et votre mot de passe et cliquez sur OK pour continuer.

Cette documentation fait référence à un administrateur qui accède à l'interface Web de PRTG sur un nœud maître. D'autres comptes d'utilisateurs, interfaces ou nœuds de basculement peuvent ne pas disposer de toutes les options décrites ici. Dans un cluster, notez que les nœuds de basculement sont en lecture seule par défaut.

Lors de l'utilisation de l'interface web de PRTG, le nom du site s'affiche dans la barre de titre de la fenêtre de votre navigateur. Il est également utilisé par défaut dans les e-mails de notification. Entrez une chaîne.

Si le nom contient des chevrons ( <> ), PRTG les remplace par des accolades ( <> ) pour des raisons de sécurité. Pour plus d'informations, consultez la Base de connaissances : Quelles fonctionnalités de sécurité PRTG inclut-il ?

Si votre interface web PRTG est (en plus) accessible via un nom DNS (Domain Name System), saisissez-le ici. Il est utilisé, par exemple, par défaut dans les emails de notification pour générer des liens. Entrez une chaîne.

Les caractères spéciaux " et ne sont pas autorisés dans le nom DNS.

Dans un cluster, le nom DNS que vous entrez ici n'est utilisé que par le nœud maître. Vous ne pouvez pas entrer un nom DNS pour un nœud de basculement.

Cette option n'est pas disponible dans PRTG Hosted Monitor.

Sélectionnez la langue du système. La valeur par défaut est l'anglais. Selon votre installation, vous pourrez peut-être choisir d'autres langues ici. Ce paramètre définit la langue de l'interface Web de PRTG et de l'outil d'administration de PRTG.

Si vous modifiez ce paramètre, PRTG doit redémarrer le serveur principal de PRTG pour appliquer vos modifications. Après avoir cliqué sur Enregistrer , une boîte de dialogue apparaît et vous demande de confirmer le redémarrage. Cliquez sur OK pour déclencher le redémarrage. Lors du redémarrage, tous les utilisateurs de l'interface web de PRTG, de PRTG Desktop ou de PRTG Apps for Mobile Network Monitoring sont déconnectés et reconnectés.

Sélectionnez le mode d'affichage des graphiques dans l'interface Web de PRTG et dans les rapports.

  • Utiliser des graphiques en aires (recommandé) : Affichez des graphiques remplis.
  • Utiliser des graphiques linéaires : affichez les graphiques à l'aide de lignes simples uniquement.

Nous vous recommandons d'utiliser des graphiques en aires, car ils sont plus faciles à lire.
Les graphiques contenant des données de plusieurs nœuds de cluster sont automatiquement affichés avec des graphiques linéaires.

Définissez si un utilisateur inactif pendant un certain temps est automatiquement déconnecté de l'interface web de PRTG pour des raisons de sécurité :

  • Gardez l'utilisateur connecté, même pendant une longue période d'inactivité
  • Déconnectez l'utilisateur automatiquement après une certaine période d'inactivité

Déconnexion automatique après quelques minutes

Ce paramètre n'est visible que si vous sélectionnez Déconnecter l'utilisateur automatiquement après une certaine période d'inactivité ci-dessus. Spécifiez une période d'inactivité en minutes après laquelle un utilisateur est automatiquement déconnecté.

Entrez une valeur entière. PRTG redirige vers la page de connexion une fois ce délai expiré.

Si la valeur que vous entrez ici est supérieure à 1 minute, un compte à rebours de déconnexion apparaît 1 minute avant que vous ne soyez déconnecté. Si la valeur est de 1 minute, vous voyez le compte à rebours de déconnexion 30 secondes avant que vous ne soyez déconnecté. Cliquez dans le navigateur pour arrêter le compte à rebours et rester connecté.

Identifiant de suivi Google Analytics

Vous pouvez suivre l'utilisation des pages de l'interface Web de PRTG avec Google Analytics en saisissant votre identifiant de suivi Google Universal Analytics dans ce champ. Vous avez besoin d'un compte Google Analytics pour cette fonctionnalité. Créez un identifiant de suivi dans le portail Google Analytics et fournissez-le ici. PRTG l'intègre ensuite dynamiquement dans l'interface web de PRTG.

Saisissez une chaîne ou laissez le champ vide. La chaîne ressemble à ceci : UA-xxxxxx-xx

Pour plus d'informations, consultez la Base de connaissances : Comment intégrer Google Analytics dans PRTG ?

Cette option n'est pas disponible dans PRTG Hosted Monitor.

Sélectionnez si et comment vous souhaitez intégrer la fonctionnalité Geo Maps dans l'interface Web de PRTG. S'il est activé, PRTG utilise la première ligne du paramètre de localisation d'un objet pour l'afficher sur une carte géographique. Choisissez un fournisseur de cartes :

  • Ne pas afficher les cartes (désactive l'intégration de Geo Maps) : Désactivez la fonctionnalité Geo Maps et n'affichez pas les cartes géographiques dans l'interface Web de PRTG.
  • Par défaut (recommandé) : Par défaut, PRTG utilise HERE Maps pour afficher des cartes géographiques.
  • HERE Maps : Utilisez HERE Maps pour afficher des cartes géographiques.
  • Google Static Maps (clé API requise) : Utilisez Google Static Maps pour afficher des cartes géographiques. Inscrivez-vous pour obtenir une clé API Google Maps v3 pour utiliser ce service à partir de PRTG 13.

Pour plus d'informations sur les différents fournisseurs de cartes, consultez la Base de connaissances : Quel fournisseur dois-je utiliser pour la fonctionnalité Geo Maps de PRTG ?

Les options disponibles dépendent du fournisseur sélectionné ci-dessus. Par défaut (recommandé) , HERE Maps et Google Static Maps (clé API requise) disposent tous des options suivantes :

  • Carte routière : Affichez les cartes géographiques sous forme de carte routière.
  • Satellite : Affichez les cartes géographiques dans une vue satellite.

En plus de ces options, Google Static Maps (clé API requise) propose également les options suivantes :

  • Terrain : Affichez des cartes géographiques dans une vue de terrain.
  • Hybride (satellite et carte routière) : Affichez les cartes géographiques dans une vue hybride.

Cette option n'est visible que si vous sélectionnez Google Static Maps (clé API requise) ci-dessus. Obtenez votre clé personnelle et collez-la ici.

Pour plus d'informations sur l'obtention d'une clé API Google, consultez la Base de connaissances : Comment obtenir une clé API Google Maps à utiliser dans PRTG ?

Sélectionnez si vous souhaitez activer les améliorations de performances pour l'interface Web de PRTG.

  • Toutes les fonctionnalités : afficher toutes les fonctionnalités et les données en direct (recommandé) : fournir des fonctionnalités complètes et afficher tous les éléments de menu.
  • Plus de vitesse : Limiter les fonctionnalités et retarder l'affichage : Améliorez le temps de réaction et la vitesse de l'interface web de PRTG en retardant l'affichage des données de surveillance et en masquant certaines fonctionnalités.

Pour plus d'informations sur l'accélération de l'interface Web de PRTG, consultez la Base de connaissances : Comment accélérer PRTG, en particulier pour les grandes installations ?

Adresse IP pour le serveur Web

Le serveur Web de PRTG fournit un accès via l'interface Web de PRTG et PRTG Desktop. Précisez sur quelle adresse IP s'exécute le serveur Web de PRTG. Plus tard, vous pourrez vous connecter à PRTG en pointant votre navigateur sur l'adresse IP spécifiée.

  • Localhost, 127.0.0.1 (PRTG n'est pas accessible depuis d'autres ordinateurs) : Utilisez uniquement 127.0.0.1. L'interface Web de PRTG et PRTG Desktop ne sont accessibles qu'à partir du système serveur principal de PRTG. Le port sélectionné ou au moins un port dans la plage de 8080 à 8089 doit être disponible sur 127.0.0.1 .
    Si vous exécutez PRTG sur localhost, n'utilisez pas le nom DNS http://localhost pour vous connecter au serveur Web de PRTG, car cela pourrait considérablement ralentir l'interface Web de PRTG. Utilisez plutôt votre adresse IP locale ou http://127.0.0.1.
  • Toutes les adresses IP : Utiliser toutes les adresses IP disponibles sur cet ordinateur (recommandé) : Utiliser toutes les adresses IP disponibles sur cet ordinateur et permettre l'accès au serveur web de PRTG pour toutes ces adresses IP.
    Le port TCP (Transmission Control Protocol) sélectionné pour le serveur Web de PRTG doit être libre sur chaque adresse IP disponible.
  • Spécifier les adresses IP : sélectionnez des adresses IP spécifiques sur lesquelles le serveur Web de PRTG s'exécute. La liste est spécifique à votre système. Ajoutez une coche devant chaque adresse IP à laquelle vous souhaitez que le serveur Web de PRTG soit disponible. Vous pouvez également sélectionner toutes les adresses en cliquant sur le bouton Sélectionner toutes les adresses IP ou désélectionner toutes les adresses en cliquant sur le bouton Désélectionner toutes les adresses IP. Le port sélectionné ou au moins un port dans la plage de 8080 à 8089 doit être disponible sur l'adresse IP spécifiée.

Quel que soit le paramètre sélectionné ci-dessus, un port compris entre 8080 et 8180 doit être disponible sur l'adresse IP spécifiée afin que PRTG puisse créer des rapports. Le moteur de rapports essaie de se connecter au serveur principal de PRTG sur l'un de ces ports.

Si PRTG ne trouve pas de carte réseau au démarrage, il bascule le paramètre IP sur Localhost, 127.0.0.1 (PRTG n'est pas accessible depuis d'autres ordinateurs) . Ce paramètre reste même si une carte réseau est disponible ultérieurement. Si vous avez désactivé ou retiré la carte réseau sur le système du serveur principal de PRTG, vérifiez à nouveau ce paramètre.

Si vous modifiez ce paramètre, PRTG doit redémarrer le serveur principal de PRTG pour appliquer vos modifications. Après avoir cliqué sur Enregistrer , une boîte de dialogue apparaît et vous demande de confirmer le redémarrage. Cliquez sur OK pour déclencher le redémarrage. Lors du redémarrage, tous les utilisateurs de l'interface web de PRTG, de PRTG Desktop ou de PRTG Apps for Mobile Network Monitoring sont déconnectés et reconnectés.

Cette option n'est pas disponible dans PRTG Hosted Monitor.

Le serveur Web de PRTG fournit un accès via l'interface Web de PRTG et PRTG Desktop. Précisez sur quel port s'exécute le serveur Web de PRTG :

  • Serveur HTTPS sécurisé (port 443, recommandé, obligatoire pour l'accès à Internet) : Ce paramètre est requis si vous souhaitez accéder au serveur principal de PRTG via Internet. Utilisez une connexion HTTPS sécurisée Secure Sockets Layer (SSL)/Transport Layer Security (TLS) sur le port 443.
    Bien que la connexion soit sécurisée, vous voyez un avertissement de certificat SSL dans votre navigateur lorsque vous vous connectez à l'interface Web de PRTG car le certificat par défaut est inconnu de votre navigateur. Vous pouvez installer un autre certificat SSL pour PRTG. Pour plus d'informations, consultez la section Utiliser votre propre certificat SSL avec le serveur Web de PRTG .

    Si le port 80 est disponible, PRTG le réserve également. Si le port 80 n'est pas disponible, PRTG essaie le port 8080 comme solution de secours. Si ce port n'est pas non plus disponible, PRTG recherche à partir du port 8081 un port libre. PRTG envoie un ticket qui vous indique le numéro de port actuellement utilisé et repasse au port 80 dès qu'il est à nouveau disponible. Lorsque les utilisateurs tentent de se connecter sur le port 80 via HTTP, ils sont redirigés vers le port 443 via HTTPS. Vous pouvez modifier ce comportement en utilisant un paramètre de Registre. Si le port 443 n'est pas disponible, PRTG essaie le port 8443 comme solution de secours. Si ce port n'est pas non plus disponible, PRTG recherche à partir du port 8444 un port libre. PRTG envoie un ticket qui vous indique le numéro de port actuellement utilisé et repasse au port 443 dès qu'il est à nouveau disponible.
  • Serveur HTTP non sécurisé (port par défaut 80, non recommandé) : Utilisez le serveur Web PRTG sans SSL/TLS sur le port 80. Ce paramètre n'est pas recommandé pour les connexions WAN.
    Si vous utilisez le serveur Web de PRTG sans sécurité de connexion sur Internet, les attaquants pourraient potentiellement espionner les informations d'identification que vous saisissez dans PRTG. Nous vous recommandons fortement d'utiliser cette option uniquement dans un réseau local.
  • Configuration expert : Spécifiez un port personnalisé pour le serveur web PRTG et la sécurité de la connexion. Cette option est destinée aux systèmes qui ont déjà un serveur Web sur le port standard.
    Si PRTG utilise toujours un port de secours après un redémarrage du serveur, recherchez d'autres programmes qui utilisent le même port que PRTG. Par exemple, le serveur Web Microsoft Microsoft Internet Information Services (IIS) utilise également le port 80 (port 443 pour les connexions sécurisées) par défaut et le bloque. Veuillez désactiver ces programmes et services au démarrage.

Si vous modifiez ce paramètre, PRTG doit redémarrer le serveur principal de PRTG pour appliquer vos modifications. Après avoir cliqué sur Enregistrer , une boîte de dialogue apparaît et vous demande de confirmer le redémarrage. Cliquez sur OK pour déclencher le redémarrage. Lors du redémarrage, tous les utilisateurs de l'interface web de PRTG, de PRTG Desktop ou de PRTG Apps for Mobile Network Monitoring sont déconnectés et reconnectés.

Cette option n'est pas disponible dans PRTG Hosted Monitor.

Ce paramètre n'est visible que si vous sélectionnez Configuration expert ci-dessus. Saisissez le numéro de port TCP sur lequel vous souhaitez que le serveur Web PRTG s'exécute. Entrez une valeur entière.

Si vous utilisez une connexion sécurisée et que le port 80 est libre, PRTG le réserve également. Lorsque les utilisateurs essaient de se connecter sur le port 80 via HTTP, ils sont redirigés vers le port personnalisé via HTTPS. Vous pouvez modifier ce comportement en utilisant un paramètre de Registre.

Si le port défini pour une connexion sécurisée n'est pas disponible, PRTG essaie le port 8443 comme solution de secours. Si ce port n'est pas non plus disponible, PRTG recherche à partir du port 8444 un port libre. PRTG envoie un ticket qui vous indique le numéro de port actuellement utilisé et revient au port d'origine dès qu'il est à nouveau disponible.

Si vous modifiez ce paramètre, PRTG doit redémarrer le serveur principal de PRTG pour appliquer vos modifications. Après avoir cliqué sur Enregistrer , une boîte de dialogue apparaît et vous demande de confirmer le redémarrage. Cliquez sur OK pour déclencher le redémarrage. Lors du redémarrage, tous les utilisateurs de l'interface web de PRTG, de PRTG Desktop ou de PRTG Apps for Mobile Network Monitoring sont déconnectés et reconnectés.

Cette option n'est pas disponible dans PRTG Hosted Monitor.

Ce paramètre n'est visible que si vous sélectionnez Configuration expert ci-dessus. Spécifiez si vous souhaitez utiliser la sécurité de connexion :

  • Utiliser HTTPS (sécurisé avec SSL/TLS) : Utilisez une connexion HTTPS sécurisée SSL/TLS sur un port personnalisé tel que défini ci-dessus.
    Bien que la connexion soit sécurisée, vous voyez un avertissement de certificat SSL dans votre navigateur lorsque vous vous connectez à l'interface Web de PRTG, car le certificat par défaut est inconnu de votre navigateur. Vous pouvez installer un autre certificat SSL pour PRTG ultérieurement. Pour plus d'informations, consultez Utiliser votre propre certificat SSL avec le serveur Web PRTG .
  • Ne pas utiliser la sécurité de connexion (non recommandé) : Ce paramètre n'est pas recommandé pour les connexions WAN. Utilisez le serveur Web de PRTG sans SSL/TLS sur un port personnalisé tel que défini ci-dessus.

Si vous utilisez le serveur Web de PRTG sans sécurité de connexion sur Internet, les attaquants pourraient potentiellement espionner les informations d'identification que vous saisissez dans PRTG. Nous vous recommandons fortement d'utiliser cette option dans un réseau local uniquement.

Si vous modifiez ce paramètre, PRTG doit redémarrer le serveur principal de PRTG pour appliquer vos modifications. Après avoir cliqué sur Enregistrer , une boîte de dialogue apparaît et vous demande de confirmer le redémarrage. Cliquez sur OK pour déclencher le redémarrage. Lors du redémarrage, tous les utilisateurs de l'interface web de PRTG, de PRTG Desktop ou de PRTG Apps for Mobile Network Monitoring sont déconnectés et reconnectés.

Cette option n'est pas disponible dans PRTG Hosted Monitor.

Spécifiez le niveau de sécurité utilisé pour les connexions depuis et vers le serveur Web de PRTG :

  • Haute sécurité (TLS 1.2) : le serveur Web PRTG accepte uniquement les connexions haute sécurité des clients tels que les navigateurs Web, les applications, PRTG Desktop ou les clients API. Ces clients doivent prendre en charge les suites de chiffrement modernes à secret avancé.
  • Sécurité par défaut (TLS 1.2) (recommandé) : Le serveur Web PRTG accepte uniquement les connexions haute sécurité de clients tels que les navigateurs Web, les applications, PRTG Desktop ou les clients API. Ces clients doivent prendre en charge les suites de chiffrement modernes à secret avancé.
  • Sécurité affaiblie (SSLv3, TLS 1.0, TLS 1.1, TLS 1.2) : si vous avez des clients qui ne prennent pas en charge le paramètre de sécurité élevé ou par défaut, vous pouvez choisir ce niveau de sécurité pour vous connecter. Cela peut être nécessaire, par exemple, pour les navigateurs plus anciens, les navigateurs fonctionnant sur d'anciens composants réseau ou certains navigateurs par défaut sur les systèmes Android. La sécurité affaiblie accepte les connexions SSLv3, TLS 1.0, TLS 1.1 et TLS 1.2.
    Nous vous recommandons fortement de mettre à jour vos clients, puis d'utiliser le paramètre Sécurité par défaut (TLS 1.2) (recommandé) ou Haute sécurité (TLS 1.2).

Si vous définissez une clé de registre dans les versions précédentes de PRTG pour remplacer la version Secure Sockets Layer (SSL)/Transport Layer Security (TLS) et les suites de chiffrement du serveur Web PRTG ou des connexions de sonde, le paramètre de sécurité élevée remplace le paramètre de registre et uniquement TLS 1.2. est autorisée. Si vous sélectionnez le paramètre de sécurité par défaut, la valeur du registre remplace le paramètre de sécurité par défaut et la sécurité de connexion définie dans le registre s'applique.

PRTG affiche les versions SSL/TLS et les suites de chiffrement utilisées pour les connexions vers et depuis le serveur Web de PRTG sous Configuration | Statut PRTG .

Si vous modifiez ce paramètre, PRTG doit redémarrer le serveur principal de PRTG pour appliquer vos modifications. Après avoir cliqué sur Enregistrer , une boîte de dialogue apparaît et vous demande de confirmer le redémarrage. Cliquez sur OK pour déclencher le redémarrage. Lors du redémarrage, tous les utilisateurs de l'interface web de PRTG, de PRTG Desktop ou de PRTG Apps for Mobile Network Monitoring sont déconnectés et reconnectés.

Cette option n'est pas disponible dans PRTG Hosted Monitor.

Combinaisons adresse IP/port actives

Affiche toutes les combinaisons actives d'adresses IP et de ports sur lesquels le serveur Web de PRTG écoute les requêtes Web.

Ce paramètre est pour votre information seulement. Vous ne pouvez pas le changer.

PRTG utilise en interne le port 8085 pour la génération de rapports.

Cette option n'est pas disponible dans PRTG Hosted Monitor.

PRTG affiche plusieurs graphiques sur l'onglet Présentation d'un objet dans l'interface Web de PRTG. Ceux-ci sont conservés dans la RAM pour un affichage rapide sans entraîner de charge CPU supplémentaire ou d'utilisation du disque. Plus les délais sont longs et plus les intervalles sont courts, plus la mémoire est utilisée pour cela. Vous pouvez adapter les détails des quatre graphiques. Ce paramètre modifie également le libellé des onglets des objets dans l'interface Web de PRTG et de PRTG Desktop.

Si vous modifiez ce paramètre, PRTG doit redémarrer le serveur principal de PRTG pour appliquer vos modifications. Après avoir cliqué sur Enregistrer , une boîte de dialogue apparaît et vous demande de confirmer le redémarrage. Cliquez sur OK pour déclencher le redémarrage. Lors du redémarrage, tous les utilisateurs de l'interface web de PRTG, de PRTG Desktop ou de PRTG Apps for Mobile Network Monitoring sont déconnectés et reconnectés.

Le graphique en direct n'est disponible que pour les capteurs. Pour le graphique en direct, aucune période de temps fixe n'est spécifiée, mais vous pouvez définir le nombre de valeurs affichées. La durée réelle couverte par le graphique en direct dépend de l'intervalle de balayage défini pour le capteur que vous visualisez et est calculée automatiquement. Par défaut, 120 valeurs sont définies. Il en résulte un graphique couvrant une période de deux heures si un intervalle de balayage de 60 secondes est défini pour le capteur. D'autres intervalles de balayage donnent des graphiques couvrant différentes périodes de temps. Choisissez parmi:

  • 60 valeurs : Cela correspond à un graphique en direct qui couvre une période d'une heure si un intervalle de balayage de 1 minute est défini. Ce paramètre utilise moins de RAM. Nous recommandons ce réglage pour les installations avec 10 000 capteurs ou plus.
  • 120 Valeurs : Ceci correspond à un graphique en direct qui couvre une période de deux heures si un intervalle de balayage de 1 minute est défini.
  • 240 valeurs : Cela correspond à un graphique en direct qui couvre une période de quatre heures si un intervalle de balayage de 1 minute est défini.
  • 480 Valeurs : Ceci correspond à un graphique en direct qui couvre une période de huit heures si un intervalle de balayage de 1 minute est défini.
  • 960 Valeurs : Cela correspond à un graphique en direct qui couvre une période de 16 heures si un intervalle de balayage de 1 minute est défini. Ce paramètre utilise la plupart de la RAM.

Par défaut, il s'agit du graphique à 2 jours dans l'interface web de PRTG. Vous pouvez le modifier plus ou moins en détail en choisissant un intervalle de temps et une moyenne d'intervalle de surveillance qui lui est associée. Les résultats de la surveillance sont moyennés quel que soit l'intervalle de balayage réel défini pour les capteurs. Choisissez parmi:

  • 1 jour avec des moyennes 1 minute : Résultats en 1440 valeurs.
  • 1 jour avec des moyennes de 5 minutes : Résultats en 288 valeurs.
  • 1 jour avec des moyennes de 15 minutes : Résultats en 96 valeurs. Ce paramètre utilise moins de RAM. Nous recommandons ce réglage pour les installations avec 10 000 capteurs ou plus.
  • 2 jours avec des moyennes de 1 minute : Résultats en 2880 valeurs. Ce paramètre utilise la plupart de la RAM.
  • 2 jours avec des moyennes de 5 minutes : Résultats en 576 valeurs.
  • 2 jours avec des moyennes de 15 minutes : Résultats en 192 valeurs.
  • 4 jours avec des moyennes sur 1 heure : Résultats en 96 valeurs. Ce paramètre utilise moins de RAM. Nous recommandons ce réglage pour les installations avec 10 000 capteurs ou plus.

Par défaut, il s'agit du graphique à 30 jours dans l'interface Web de PRTG. Vous pouvez le modifier plus ou moins en détail en choisissant une période couverte et une moyenne d'intervalle de surveillance qui lui est associée. Choisissez parmi:

  • 10 jours avec des moyennes sur 1 heure : Résultats en 240 valeurs.
  • 20 jours avec des moyennes sur 1 heure : Résultats en 480 valeurs.
  • 30 jours avec des moyennes sur 1 heure : Résultats en 720 valeurs.
  • 30 jours avec des moyennes de 6 heures : Résultats en 120 valeurs. Ce paramètre utilise moins de RAM. Nous recommandons ce réglage pour les installations avec 10 000 capteurs ou plus.
  • 40 jours avec des moyennes sur 1 heure : Résultats en 960 valeurs.
  • 40 jours avec des moyennes de 6 heures : Résultats en 160 valeurs.
  • 60 jours avec des moyennes sur 1 heure : Résultats en 1440 valeurs. Ce paramètre utilise la plupart de la RAM.
  • 60 jours avec des moyennes de 6 heures : Résultats en 240 valeurs.

Par défaut, il s'agit du graphique 365 jours dans l'interface Web de PRTG. Vous pouvez le modifier plus ou moins en détail en choisissant une période couverte et une moyenne d'intervalle de surveillance qui lui est associée. Choisissez parmi:

  • 100 jours avec des moyennes sur 1 jour : Résultats dans 100 valeurs. Ce paramètre utilise moins de RAM. Nous recommandons ce réglage pour les installations avec 10 000 capteurs ou plus.
  • 200 jours avec des moyennes sur 1 jour : Résultats en 200 valeurs.
  • 365 jours avec des moyennes sur 1 jour : Résultats en 365 valeurs.
  • 400 jours avec des moyennes sur 1 jour : Résultats en 400 valeurs.
  • 750 jours avec des moyennes sur 1 jour : Résultats en 750 valeurs. Ce paramètre utilise la plupart de la RAM.

Enregistrez vos paramètres. Si vous changez d'onglet ou utilisez le menu principal sans enregistrer, toutes les modifications apportées aux paramètres sont perdues.

Quelles fonctionnalités de sécurité PRTG inclut-il ?

Comment intégrer Google Analytics dans PRTG ?

Quel fournisseur dois-je utiliser pour la fonctionnalité Geo Maps de PRTG ?

Comment obtenir une clé API Google Maps à utiliser dans PRTG ?

Comment accélérer PRTG, en particulier pour les grandes installations ?

Quels espaces réservés puis-je utiliser avec PRTG ?

Quels domaines et ports la fonctionnalité Geo Maps utilise-t-elle ?

Quelles limitations s'appliquent lors de l'utilisation de l'API Google Maps dans PRTG ?

Comment et où PRTG stocke-t-il ses données ?

  • Paramètres du compte
    • Mon compte
    • Modèles de notification
    • Contacts de notification
    • Des horaires
    • Interface utilisateur
    • Surveillance
    • Remise des notifications
    • Sondes de noyau et d'ampli
    • Comptes utilisateur
    • Groupes d'utilisateurs
    • Outils administratifs
    • Groupe
    • Authentification unique
    • État du système
    • Statut du cluster

    Vous devez définir certains paramètres dans l'outil d'administration de PRTG. Pour plus de détails, consultez les rubriques :


    Causes

    De nombreux facteurs contribuent à l'étalement urbain. Comme l’indiquent les statistiques citées ci-dessus, les augmentations de population à elles seules n’expliquent pas l’augmentation de l’étendue urbaine d’une région métropolitaine. Dans de nombreux cas, l'étalement urbain s'est produit dans des zones connaissant des déclins de population, et certaines zones à population croissante connaissent peu d'étalement urbain, en particulier dans les pays en développement. La croissance économique et la mondialisation sont souvent citées comme les principaux moteurs macroéconomiques de l'étalement urbain, cependant, la richesse accrue, les prix attractifs des terrains et des logements et le désir de maisons plus grandes avec plus de commodités (comme des cours, des appareils ménagers, des espaces de stockage et de l'intimité) rôles importants au niveau de l'individu. De nombreux experts estiment également que la faiblesse des lois d'urbanisme et le zonage à usage unique contribuent également à l'étalement urbain.

    La construction de maisons, de services publics et de routes dans les banlieues, ainsi que la fourniture de ressources aux résidents et aux travailleurs des banlieues, font partie intégrante du produit national brut des pays développés. Étant donné qu'une grande partie de la croissance d'une région métropolitaine se produit en périphérie, de grandes quantités de ressources et de services y sont dirigées. La construction en « périphérie urbaine » se caractérise de plus en plus par une standardisation de la conception. De nombreux lotissements de banlieue contiennent des modèles similaires ou identiques qui se trouvent sur des parcelles avec des spécifications identiques ou presque identiques. La normalisation réduit les coûts, car les matériaux (qui proviennent souvent de sources étrangères) peuvent être commandés en gros et accélère le rythme de la construction. Certains urbanistes et sociologues ont lié cette tendance à la standardisation de la conception à l'influence croissante de la mondialisation.


    L'ingénierie de dessin et de conception est une carrière passionnante qui permet à l'ingénieur d'être impliqué dans toutes les étapes du processus de conception, de la conception à la présentation des plans finis. Cette carrière nécessite une connaissance pratique des principes de dessin et de conception, des types et propriétés de matériaux et des procédés de fabrication. Lire la suite.

    Les ingénieurs électriciens sont spécialisés dans l'alimentation et la production d'électricité. Ils conçoivent, développent, testent et supervisent la fabrication des équipements électriques. Ils ont également été formés pour assumer des responsabilités telles que le câblage et les installations d'éclairage dans les bâtiments, les automobiles et les avions. Ce qui est génial quand on est ingénieur électricien, c'est que la formation est si complète que les diplômés peuvent décrocher un emploi dans de nombreuses industries différentes telles que la construction, la fabrication et la conception. Lire la suite.


    CartoDB n'affiche pas le titre ou la description (ou d'autres options) - Systèmes d'Information Géographique

    Le package colorplaner R est une extension ggplot2 permettant de visualiser deux variables à travers une esthétique de couleur via un mappage vers une projection d'espace colorimétrique. Avec cette technique de mappage des couleurs 2-D, on peut créer un choroplèthe dichotomique dans R ainsi que d'autres visualisations avec des échelles de couleurs bivariées. L'extension implémente deux nouvelles échelles, scale_color_colorplane et scale_fill_colorplane , deux nouvelles esthétiques, color2 et fill2 , et un nouveau guide guide_colorplane .

    • Changer les tests pour compenser les changements de ggplot2 2.2.0
    • En raison des modifications apportées à ggplot2 2.2.0, le mappage d'un plan de couleur au niveau d'un calque individuel produira désormais un message d'avertissement, mais fonctionnera normalement. Voir ?colorplaner pour plus d'informations.
    • Correction d'un problème qui empêchait la construction des vignettes mises à jour
    • Versions complètes des vignettes colorplaner et other_projections désormais incluses
    • Version initiale du package colorplaner
    • Implémente deux nouvelles échelles ggplot2 : scale_color_colorplane et scale_fill_colorplane
    • Implements one new ggplot2 guide: guide_colorplane

    Dans The Visual Display of Quantitative Information, Edward Tufte praises cartographic visualizations as inherently highly dimensional due to their geographic data. However, in practice these visualizations are generally not used to describe the intricacies of borders but instead to portray specific properties of geographic regions. In this sense, the typical choropleth is limited to only a single data dimension displayed as the filled-in color of the regions through a gradient or qualitative color scale.

    The colorplaner package is an exploration into increasing the dimensionality of color-based aesthetic mapping in data visualizations. If color can be used to effectively and intuitively convey the information contained in two variables, then an additional dimension can be added to choropleths or any visualization using color. As the typical color gradient scale is one-dimensional and is defined with the ubiquitous color bar guide, the addition of a second variable would create a two-dimensional color scale that would necessitate a plane of colors to guide interpretation.

    The spectrum of possible colors can be defined though a variety of different color space systems. Many of these use three parameters to define an individual color and thus can be represented as a 3-dimensional volume with a different color at each point. While this could facilitate mapping three data variables to color using any arbitrary color space system, the results would not necessarily be readily interpretable.

    The YUV color space (wikipedia) was designed at the advent of color television broadcasting to encode color data in a manner that would be backwards-compatible with monochrome displays. To do this, the luminance of each pixel is encoded into one component (Y), which provides all of the information for monochromatic display, and all of the color information (chrominance) is encoded into the remaining two components (U & V).

    When Y is held constant, the remaining color space is a U-V plane of all possible colors as that brightness level, and it appears as if delineated into four quadrants of color regions: green, orange, magenta, and blue.

    Mapping data variables to these U and V components transforms this color plane into a scale that produces a unique color for each combination of values of the two variables. Due to the the quadrant-like color regions, one may readily determine whether the values each mapped point are above or below the midpoint of the range of each variable. For example, a point in rendered in a shade of blue will represent a value greater than the midpoint of the horizontal variable and below the midpoint of the vertical variable. The gradient blending of colors also allows for more granular comparisons. If comparing two points rendered in shades of green, a a shade with more blue, such as teal, indicates a higher value for the horizontal variable, a shade with more red, such as olive, indicates a higher value for the vertical variable. As both variables approach their midpoints, the rendered shades are less saturated leading towards gray at the center, and, as both variables approach their limits, the shades are more saturated versions of the respective quadrant color.

    The plots below present a subset of the iris data set with an annotated colorplane scale. In the main plot, the x and y positions of points represent the length and width of petals and the colors of the points represent the sepal length and width through a colorplane scale. In the annotated colorplane scale, the color mappings of individual flowers (identified by letter) are displayed by sepal length and width so that the color under each point marked on the colorplane scale is the same as the color used in the main plot for the corresponding letter.

    The points labeled c et m near the center of the main plot both appear in shades of green making it clear that both have sepal lengths and widths in the smaller range, and point c is more vibrant, indicating a more extreme value. The annotated colorplane scale confirms these observations, revealing that both have sepal lengths of approximately 5cm and that flower c has the shorter sepal width.

    Points b et appear in shades of fuchsia and blue, respectively. This indicates that both have sepal lengths in the upper half of the data range and that b has a longer sepal width.

    Points une, F, et o have colors in the region at the intersection of the green and red quadrants. Comparing the shades of the points reveals increasing quantities of red from o à F à une and thus also indicates the same ranking for increasing sepal width of the flowers.

    Visualized Variable Relationships

    Just as the positional scales of the plot reveal the positive correlation between petal length and petal width, the colorplane scale reveals relationships between sepal length and sepal width as well as relationships between these variables and the petal length and width. The concentration of green and olive in the lower left quadrant of the plot and blue and purple in the upper right indicates that sepal length increases with petal length and petal width. Conversely, the presence of olive and blue alongside green and purple reveals that sepal width is not simply correlated with the other variables. Analysis via Pearson's correlation coefficient confirms these observations.

    The magnitude of correlation coefficients between petal length, petal width, and sepal length are all greater than 0.8 while those including sepal width are all lesser than 0.5.

    The colorplane scale can also reveal details about the distributions of mapped variables. Olive appearing alongside saturated green suggests high variance in sepal width when sepal length is small, yet the lack of bright blue or magenta shades also indicates lower variance in sepal width when sepal length is large. Calculating the variance for each segment confirms that sepal width varies more than twice as much when the sepal length is small.

    The use of smooth gradients across the full chromatic spectrum has some inherent limitations. Individuals with colorblindness will perceive only a one-dimensional gradient. With red-green colorblindness, Protanopia or Deuteranopia, only changes in the horizontal axis variable will be visible and will appear as a yellow to blue gradient. Conversely, for Tritanopia, vertical changes will be visible as a teal to pink gradient and no horizontal changes will be visible. Differences in computer displays and printers can also cause the colors and scale to appear differently, offsetting the apparent intersections of color regions and the location of the gray center. Finally, optical illusions can also affect perception of the colorplane scale. The color for the point labeled une in the interpretation example appears brown on the main plot, but the corresponding point in the colorplane scale appears to be a lighter orange to some viewers. Both are rendered as identically colored pixels, but the surrounding colors lead to differing perceptions.

    To implement color plane mapping in a ggplot , simply create aesthetic mappings to color and color2 or fill and fill2 and add the corresponding colorplane scale to the plot. The colorplane guide is added by default.

    Modeled after ggplot2, colorplaner provides sensible defaults yet allows ample adjustment of options to refine the output. The example crime statistics map can be modified with the following changes:

    1. Alter plot theme to remove unnecessary positional scales from the main plot ( axis.text , axis.ticks ) and move the guide below the map ( legend.position ).
    2. Restore the theme defaults for the axis titles ( label.theme , label_y.theme ), as they would otherwise inherit the changes made to the main plot theme.
    3. Improve the guide titles ( axis_title , axis_title_y , title )
    4. Change the guide vertical axis labels to a percentage scale ( fill2 , labels_y )
    5. Force the percentage scale to range from 0% to 100% ( limits_y ).
    6. Duplicate guide labels on both sides ( label.position , label.y.position )
    7. Move the x-axis title between the guide title and upper labels ( axis.title.position )

    Additional options and details are described in the package documentation: ?scale_color_colorplane and ?guide_colorplane .


    CartoDB not showing title or description (or other options) - Geographic Information Systems

    introduction

    As a Federal employee, you have an obligation to do your job efficiently, honestly and courteously. The Federal Government, as your employer, has an obligation to maintain a personnel system that balances the interests of its employees, the agencies that employ them, and the public they serve.

    In order to meet its obligation, the Government must sometimes take personnel actions that adversely affect employees. When it does so, it must ensure that those employees are protected from unfair or arbitrary treatment. Under the Civil Service Reform Act of 1978 (CSRA), most Federal employees may appeal various personnel actions affecting them to the U.S. Merit Systems Protection Board (MSPB or Board).

    This publication provides general information about your rights when such actions are taken against you and discusses the Board's appeals process. The discussion applies to typical proceedings before the Board and is not all-inclusive, nor is the information regulatory in nature. Specific appealable actions are governed by the pertinent statutes, regulations, and case law. Some laws have specific requirements for handling appeals that differ from those described in this publication. See question #27. Further, the Board’s regulations were substantially revised as of November 13, 2012. If your appeal was filed on or after that date, or if the Administrative Judge has informed you that the new regulations apply to your appeal, you must be sure that you are following the requirements of those regulations since printed versions to which you may have access may not be the current regulations.

    1. What is the U.S. Merit Systems Protection Board?

    The Merit Systems Protection Board is an independent, quasi-judicial agency in the Executive branch of the Federal Government that serves as the guardian of Federal merit systems. The Board is composed of three members who are appointed by the President and confirmed by the Senate. They serve overlapping, non-renewable 7-year terms. The Board is bipartisan. No more than two of its three members may be from the same political party.

    2. Where is the Board located?

    The Board's headquarters is in Washington, DC. It has regional and field offices in major cities. The Board's regional and field offices and the geographic areas they serve are listed on the MSPB Web site at www.mspb.gov.

    3. How can I get information about the Board and the appeals process?

    Information about the Board is available on the MSPB Web site at www.mspb.gov. You can send email to the Board at [email protected], or telephone, toll free, and leave a message at 1-800-209-8960.

    4. Does the Board hear all types of Federal employee appeals?

    No. The CSRA authorized the Board to hear appeals of various agency actions, including most appeals previously heard by the Civil Service Commission and appeals arising from new causes of action created by the CSRA. Certain other actions may be appealed to the Board under regulations of the Office of Personnel Management (OPM). Since a principal purpose of the CSRA was to streamline Federal personnel management, Congress did not make all personnel actions appealable to the Board.

    5. What kinds of actions may be appealed to the Board?

    Under the CSRA, the majority of the cases are appeals of agency adverse actions--removals, suspensions of more than 14 days, reductions in grade or pay, and furloughs of 30 days or less. Other types of actions that may be appealed to the Board include: performance-based removals or reductions in grade, denials of within-grade salary increases, reduction-in-force actions, OPM suitability determinations, OPM employment practices, OPM determinations in retirement matters, denials of restoration or reemployment rights, and terminations of probationary employees under certain circumstances. A more complete listing is found in the Board’s regulations at 5 CFR 1201.3(a). See question #27 for descriptions of other statutes that provide for appeals to the Board.

    • Some actions that are not appealable to the Board may be appealable to OPM or may be covered by agency grievance procedures.
    • If you are a member of a bargaining unit, actions covered under a negotiated grievance procedure may be grieved in accordance with that procedure.
    • If a personnel action (whether appealable to the Board or not) is taken or about to be taken as a result of a prohibited personnel practice, you may file a complaint with the Office of Special Counsel, asking the Special Counsel to seek corrective action from the Board on your behalf.

    7. May all Federal employees file appeals with the Board?

    No. The employees and others (e.g., applicants for employment, annuitants in retirement cases) who may appeal specific actions to the Board vary in accordance with the law and regulations governing those actions. In some cases, classes of employees, such as political appointees, are excluded. Employees of specific agencies are excluded with respect to certain actions.

    8. Who may appeal an adverse action to the Board?

    Employees who may appeal adverse actions are:

    • Employees in the competitive service who have completed a 1-year probationary or trial period and those who have completed one year of current continuous service under other than a temporary appointment limited to 1 year or less
    • Veterans preference-eligible employees with at least one year of continuous employment in the same or similar positions outside the competitive service
    • Postal Service supervisors and managers, and Postal Service employees engaged in personnel work (other than those in nonconfidential clerical positions), who have completed one year of current continuous service in the same or similar positions and
    • Excepted service employees, other than preference-eligibles, who are not serving a probationary or trial period under an initial appointment pending conversion to the competitive service and those who have completed two years of current continuous service in the same or similar positions in an Executive agency under other than a temporary appointment limited to two years or less.

    When an agency takes an appealable action against an employee, the agency must provide the employee with: (1) a notice of the time limits for appealing to the Board, (2) the address of the appropriate Board regional or field office for filing the appeal, (3) a copy or access to a copy of the Board's regulations, (4) a copy of the Board's appeal form, (5) a notice of any rights concerning the agency grievance procedure or a negotiated grievance procedure, whether an election must be made between available options, and the effect of such an election, and (6) notice of any right to file a complaint with the Equal Employment Opportunity Commission. You may not be advised of other potential rights. See question #27 for a description of other statutes that may apply.

    10. Does the Board hear appeals from employees who are covered by a negotiated grievance procedure?

    If an employee is a member of a bargaining unit that is represented by a union or an association, the bargaining agreement may have a negotiated grievance procedure available to the employee. Many times, the grievance procedure will cover personnel actions that by law may otherwise be appealed to the Board. If a bargaining unit employee is covered by such a "broad scope" grievance procedure, then the employee has a choice between filing either a grievance with the agency or an appeal with the Board, but may not do both. In some circumstances, however, an employee who filed a grievance and claims discrimination affected the grieved action may request the MSPB to review a final decision under the grievance system.

    (Under the terms of some union contracts, Postal Service employees may be able to pursue a grievance under the negotiated grievance procedure and also file an appeal with the Board.)

    11. Does the Board hear complaints of discrimination in connection with personnel actions?

    Generally, yes, if the personnel action can be appealed. See question 5. If an employee alleges discrimination in connection with most actions that are otherwise appealable to the Board, the Board has jurisdiction over the matter. Discrimination allegations that do not involve actions within the Board's jurisdiction may be pursued through the employing agency and the Equal Employment Opportunity Commission (EEOC).

    • You must file an appeal in writing with the Board's regional or field office serving the area where your duty station was located when the action was taken. Appeals of final retirement or suitability decisions issued by the Office of Personnel Management must be filed with the regional or field office serving the area where you live.
    • An appeal must be filed within 30 calendar days of the effective date of the action, if any, or within 30 calendar days after the date of receipt of the agency's decision, whichever is later. If the 30th day falls on a Saturday, Sunday, or Federal holiday, the filing deadline is extended to the next working day.
    • If you and the agency mutually agree in writing to submit your dispute to an alternative dispute resolution (ADR) process, the 30-day filing time limit is automatically extended to 60 days.
    • Special statutory time limits apply to filing appeals under certain laws. See question #27.
    • Appeals may be filed by mail, by facsimile, by commercial overnight delivery, by personal delivery, or by the Board’s electronic filing procedure, e-Appeal Online (https://e-appeal.mspb.gov/). Appeals and other submissions may not be made by email. The date of filing by mail is considered to be the postmark date. The date of filing by facsimile is the date of the facsimile. The date of filing by commercial overnight delivery is the date you deliver the appeal to the commercial overnight delivery service. The date of filing by e-Appeal is the date of the electronic submission.

    13. Does the appeal have to be in a particular format?

    Although an appeal may be in any format, it must be in writing and contain all of the information specified in the Board's regulations. A form that meets all of the Board’s requirements is available on the Board’s website, www.mspb.gov and may be available in agency personnel offices. An appeal must be signed by you or your representative, if you have designated one.

    14. Do I have any recourse if I miss the deadline for filing an appeal?

    Yes, but if you file an appeal after the deadline for filing, you must show a good reason for the delay and include supporting evidence. The Administrative Judge will provide an opportunity for you to show why your appeal should be accepted even though you filed late.

    15. May the agency respond to my appeal?

    An agency has the right to respond to an appeal but must do so within 20 calendar days of the date of the Board's order acknowledging receipt of the appeal. If a response is not submitted within the time limit, and the agency does not show good cause for an extension, the case will proceed and may be decided on the basis of the available information.

    16. Who can represent me in an appeal before the Board, if I choose to have a representative?

    You can choose any person to represent you as long as that person is willing and available to serve. You can also represent yourself. Typical representatives include private attorneys, union attorneys, and other union representatives. The agency may challenge your representative on the basis of conflict of interest or conflict of position. If your representative is disqualified, you will be given a reasonable time to obtain another representative.

    17. Who decides my appeal?

    When a Board regional or field office receives an appeal, the case is assigned to an Administrative Judge in that office. The Administrative Judge will issue a decision considering all of the relevant evidence in the case after allowing the parties to develop a record.

    18. Are hearings held on all appeals?

    Once it is established that your appeal was timely filed and that the Board has jurisdiction, you have a right to a hearing on the merits of your case for most types of appeals: You may present evidence, including the testimony of witnesses, at the hearing. However, you may waive the right to a hearing and choose instead to have the appeal decided on the basis of the written record, which will include all pleadings, documents and other materials filed in the proceeding. Sometimes hearings are conducted by telephone or video conferencing rather than in person.

    19. Who has the burden of proof in appeals proceedings?

    The Agency: The agency has the burden of proving that it was justified in taking the action. If the agency meets its burden of proof, the Board must decide in favor of the agency, unless you show that there was harmful error in the agency's procedures, that the agency decision was based on a prohibited personnel practice, or that the decision was not in accordance with the law.

    The Appellant: You have the burden of proving that your appeal is within the Board's jurisdiction and that it was timely filed. You also have the burden of proving any "affirmative defenses" that you raise, for example, discrimination or reprisal for whistleblowing. You also have the burden of proof on most issues in retirement cases.

    20. Is the decision issued by the Administrative Judge final?

    The initial decision of the Administrative Judge will become the final decision of the Board 35 days after the date of the decision unless a party files a petition for review with the 3-member Board in Washington. A petition for review by the MSPB must be filed within 35 days after the date the initial decision is issued or within 30 days after the date you receive the initial decision, whichever is later. If you are represented, the period begins to run from first receipt, whether it is by you or your representative.

    21. How does the Board decide whether to grant a petition for review?

    The Board may grant a petition for review when it is established that the initial decision contains erroneous findings of material fact there is new significant evidence or legal argument that was not available when the record was closed the Administrative Judge’s rulings were not consistent with procedures or constituted an abuse of discretion and the error affected the results or that the Administrative Judge's decision is based on an erroneous interpretation of law or regulation or an erroneous application of the law to the facts of the case. The Board's decision on a petition for review constitutes final administrative action.

    22. If the initial decision is in my favor, and the agency (or another party) files a petition for review, do I have to wait for relief until the Board issues a decision?

    If you are the prevailing party, the agency will grant you any relief provided in the initial decision pending the outcome of any petition for review if the Administrative Judge orders “interim relief.” If the Administrative Judge determines that interim relief is appropriate and if the decision requires your return to the workplace, the agency does not have to take this action if it determines that such a return would be unduly disruptive. However, it still has to restore you to pay and benefits status. The granting of interim relief does not require the payment of back pay or attorney fees.

    23. What actions may Administrative Judges take on appeals?

    The initial decision of the Administrative Judge may dismiss the appeal if the matter is not within the Board's jurisdiction or if the appeal was not filed within the required time limit and good cause for the untimely filing is not shown. Appeals that are not dismissed may be settled voluntarily by the parties. If the parties wish to have the settlement agreement enforceable by the Board, they must ask the Administrative Judge to enter the agreement into the record. In appeals that are decided on the merits (not dismissed or settled), the decision of the Administrative Judge may affirm the agency's action, reverse the action, or--in certain cases--mitigate (modify) the penalty imposed by the agency.

    24. What actions may the Board take on petitions for review?

    The Board may dismiss a petition if it determines that the matter is not within the Board's jurisdiction or if the petition was not filed within the required time limit and good cause for the untimely filing is not shown. The Board may deny a petition if it does not meet the criteria for review. See question #21 above. If the Board grants a petition, its final decision may affirm or reverse the initial decision of the Administrative Judge, in whole or in part. The Board may also modify the decision of the Administrative Judge, vacate it, or remand (send back) the case to the Administrative Judge for further processing.

    25. What can I do if I am dissatisfied with the final decision of the Board?

    You can request court review. Once an initial decision of an Administrative Judge has become final or the Board has issued a final decision on a petition for review, you can seek review of the final decision by the U.S. Court of Appeals for the Federal Circuit. Your request for review must be filed within 60 days after the Board issues notice of the final order or decision of the Board. The court normally will not waive this time limit, and filings that do not meet the deadline will be dismissed.

    In cases involving allegations of discrimination, you may seek review of the final Board decision by the Equal Employment Opportunity Commission (EEOC) or you may file a civil action in an appropriate U.S. district court within 30 days of your receipt of the decision.

    26. What happens if I appeal a case involving an allegation of discrimination to the Equal Employment Opportunity Commission?

    In a case appealable to the Board that involves an allegation of discrimination (a "mixed case"), you may ask the EEOC to review the Board's final decision on the discrimination issue. If the EEOC disagrees with the Board's decision on the discrimination issue, the case is returned to the Board. If the Board does not adopt the EEOC decision, then the case is referred to a Special Panel made up of a Chairman appointed by the President, one member of the Board, and one EEOC commissioner. The Special Panel issues the final decision in the case, which then may be appealed to an appropriate U.S. district court.

    27. Do the procedures described in this publication apply to all appeals to MSPB?


    Subcorneal pustular dermatosis

    The main symptom of subcorneal pustular dermatosis (SPD) is an outbreak of round bumps on the skin that may resemble pus-filled pimples or blisters (pustules). [1] [2] The pustules appear over a short period of time (hours), usually on healthy skin, but sometimes on skin that is irritated or inflamed. [2] [4] Most commonly the outbreak appears in areas of the body where skin may touch or rub together through movement, including the groin area, under women's breasts, underarms, inside the elbows and behind the knees. Other areas of the trunk, the upper arms and upper legs may be affected. [2] [3] [4] Pustules rarely form on the palms of the hands or soles of the feet, and the face is almost never affected. [2] [4] The pustules initially appear separated from each other (isolated) or be grouped together in small clusters, but may spread and join together within one or two days, forming circular, ring-shaped (faded in the center), or wavy patterns on the skin. [1] [2] [3] [5] The pustules have an unusual appearance because the pus tends to settle in the lower half of the blister leaving the upper half of the blister clear (known as hypopyon pustules). [1] [2]

    The pustules sometimes cause irritation, pain, or mild itching. [2] [3] They break open easily and crust over before healing, sometimes leaving behind darkened spots on the skin (hyperpigmentation). The pustules typically do not cause scarring. [2] [4] SPD usually affects the skin only, but some people may have generalized (systemic) symptoms such as a general feeling of being sick (malaise), fever, or joint pain. [2] Additional symptoms may suggest other associated diseases or health problems may be present. [2] [3] [4]

    This table lists symptoms that people with this disease may have. For most diseases, symptoms will vary from person to person. People with the same disease may not have all the symptoms listed. This information comes from a database called the Human Phenotype Ontology (HPO) . The HPO collects information on symptoms that have been described in medical resources. The HPO is updated regularly. Use the HPO ID to access more in-depth information about a symptom.


    Az.gov

    Search Agency Directory Service Directory Employee Directory Viewing Options Font Size A- A A+ High Contrast On Off

    No front page content has been created yet.

    Three sisters formation near the Peralta trailhead in the Superstition Mountains Three Sisters Chikku Baiju 07/03/2012

    Explore our historic past, vibrant present, and promising future

    Arizona in 2017 - More People, More Jobs Arizona Small-Business Growth Among the Strongest in the Nation Steve McClanahan 07/06/2013

    Locate, manage, and grow your business in Arizona, or join our highly skilled workforce

    AHSRA & AJHSRA Rodeo Season Opener – Payson Event Center | September 16th - 17th, 2017. come watch cowboys and cowgirls from all over the State of Arizona, as AHSRA and AJHSRA converge and these cowboys and cowgirls kick off their 2017-2018 season Rodeo Season Opener Heeteraz 09/28/2011

    Learn more about the schools, neighborhoods, and citizen resources that elevate Arizona's quality of life

    Coronavirus Update Coronavirus Update

    Voir la vidéo: Carto: CartoCSS