Suite

Formatage de l'étiquette de date dans ArcMap

Formatage de l'étiquette de date dans ArcMap


J'espérais que quelqu'un pourrait m'aider avec ça. Je sais que c'est probablement facile, mais je suis encore nouveau sur ArcMap.

J'ai besoin d'étiqueter les conduites principales avec l'année d'installation, mais mes attributs ont la date entière. Comment formater l'étiquette pour n'afficher que l'année (aaaa) ? J'utilise ArcMap 10.2.2 et VBScript. J'ai inclus des captures d'écran pour montrer où j'en suis actuellement.


Vous devriez pouvoir utiliser la fonction Year directement dans votre expression d'étiquette :

[Diamètre] & " " & [Matériau] & " Installé : " & Année ([InstallDate])

Voici une façon de procéder :

  1. Ajoutez un champ entier 'InstallYear' à la table attributaire.
  2. Utilisez le calculateur de champ sur la nouvelle colonne « InstallYear », puis saisissez ceci :

Année d'installation = année ([Date d'installation])

À partir de là, vous pouvez simplement changer votre expression d'étiquette en :

[Diamètre] & """ & [Matériau] & " " & " Installé : " & [InstallYear]

Alternativement (et probablement plus facile):

  1. Cochez la case "Avancé" dans l'expression de l'étiquette.
  2. Définissez l'expression sur :

FindLabel = [Diameter] & """ & [Matériau] & " " & " Installé : " & Right([InstallYear], 4)

Cela nécessite cependant que les données soient dans le même format pour chaque ligne.


Texte descriptif basé sur un ou plusieurs attributs de fonction. Les étiquettes sont placées dynamiquement sur ou à proximité des entités en fonction de règles définies par l'utilisateur et en réponse aux modifications de l'affichage de la carte. Les étiquettes ne peuvent pas être sélectionnées et modifiées individuellement par l'utilisateur.

Une catégorie d'étiquettes qui représente des entités avec les mêmes propriétés d'étiquetage. Par exemple, dans une couche de routes, des classes d'étiquettes peuvent être créées pour définir des informations et un style pour chaque type de route : autoroute, route nationale, route de comté, etc.


Conversion de styles d'ArcGIS Pro (.stylx) vers ArcMap (.style) ?

Je souhaite ouvrir le fichier .stylx d'ArcGIS Pro dans ArcMap.

Existe-t-il un outil dans ArcGIS Pro pour convertir les fichiers .stylx au format .style ?

2 réponses

Si vous avez configuré ArcGIS Portal, vous pouvez envoyer la couche ArcGIS Pro au portail en tant que couche Web. Ensuite, via l'interface du navigateur Web du portail, vous pouvez accéder à la couche Web et cliquer sur "Ouvrir dans ArcGIS Desktop". Cela ouvrira le fichier de couche dans ArcMap et vous pourrez enregistrer les styles ou exporter un fichier de couche à partir d'ArcMap qui conservera les styles au format ArcMap.

Répondu il y a 5 mois par utilisateur134507 avec 4 votes positifs

Les styles créés dans les versions précédentes d'ArcGIS Desktop peuvent être utilisés dans ArcGIS Pro. L'importation du style crée simultanément une version *.stylx mise à jour du style et l'ajoute au projet.

Il est clair qu'ArcGIS Pro peut importer des styles ( *.style ) à partir de l'ancienne architecture ArcMap, mais je ne m'attendrais pas à ce qu'ArcMap puisse importer des styles ( *.stylx ) à partir de la nouvelle architecture ArcGIS Pro.

Si vous devez partager des styles entre ArcMap et ArcGIS Pro, je vous recommande de les créer en utilisant ArcMap en tant que fichiers *.style.


Classes d'annotations

Les classes d'entités annotations de géodatabase standard et liées à des entités contiennent une ou plusieurs classes d'annotations. Chaque classe d'annotations contient des propriétés qui déterminent l'affichage d'un sous-ensemble d'annotations dans la classe d'entités.

Pour les annotations standard et les annotations liées aux entités, ces propriétés sont :

Pour les annotations liées aux entités, les propriétés suivantes sont ajoutées :

  • Comment les chaînes de texte d'annotation seront définies en fonction des attributs de la classe d'entités liée
  • Quelles entités de la classe d'entités liées seront annotées par la classe d'annotations
  • Comment placer une nouvelle annotation

Par exemple, si vous disposez d'une classe d'entités annotations pour les villes, vous pouvez disposer de classes d'annotations de tailles de texte et d'échelles différentes pour les petites, moyennes et grandes villes, toutes gérées au sein d'une même classe d'entités annotations. Les classes d'annotations vous évitent d'avoir à définir et à gérer plusieurs classes d'entités annotations.

Vous pouvez créer et modifier des classes d'annotations. Vous créez des classes d'annotations lorsque vous créez une classe d'entités annotations vide avec ArcCatalog ou lorsque vous convertissez des étiquettes en annotations. Lorsque vous convertissez des étiquettes, chaque classe d'étiquettes est convertie en classe d'annotations. Une fois que vous avez créé une classe d'entités annotations, vous pouvez créer et modifier des classes d'annotations avec la boîte de dialogue Propriétés de la classe d'entités.

Pour maximiser les performances d'affichage et de requête d'ArcMap, définissez toujours une plage d'échelles visible pour chaque classe d'annotations afin que les entités d'annotation ne s'affichent que lorsque vous avez suffisamment zoomé pour lire leur texte.

Si vous avez plusieurs classes d'annotations, les classes d'annotations sont implémentées en tant que sous-types dans la classe d'entités annotations. Pour créer une nouvelle annotation pour une classe d'annotations, choisissez le modèle d'entité référençant cette classe dans la fenêtre Créer des entités.

Vous pouvez créer et modifier des classes d'annotations avec n'importe quelle licence, y compris ArcGIS for Desktop Basic .


Créer des métadonnées compatibles NAP

Le tableau suivant décrit où vous pouvez trouver chacun des éléments de métadonnées NAP, ISO 19115 et ISO 19139 minimum obligatoires. Vous n'êtes pas limité à fournir les informations ci-dessous, ces informations sont fournies pour vous aider à démarrer. Si des informations au-delà du minimum sont fournies, un contenu supplémentaire peut être requis pour compléter ces informations conformément aux normes.

Le NAP contient des tableaux où chaque élément de métadonnées et les règles qui lui sont associées sont définis. Les numéros dans le tableau suivant sont les numéros de clause dans ces tableaux, identifiant la ligne appropriée dans le tableau approprié pour cet élément de métadonnées.

  • Citation 5.3.1.1/5.3.2.1, titre 5.14.1 : saisissez le titre dans la zone de texte Titre.
  • 5.3.1.2/5.3.2.2 résumé : saisissez le résumé dans la zone de texte Description (Résumé).
  • 5.3.1.13 étendue, 5.13.3 Zone de délimitation géographique : si le niveau de hiérarchie de l'élément est un jeu de données et qu'une zone de délimitation n'a pas été fournie automatiquement pour l'élément mais qu'une étendue peut être fournie, cliquez sur Nouvelle zone de délimitation . Fournissez les coordonnées de délimitation dans les zones de texte appropriées.
  • 5.3.1.11 topicCategory : si l'élément est un ensemble de données, vérifiez autant de valeurs de catégorie de rubrique que nécessaire.
  • Citation 5.3.1.1/5.3.2.1, titre 5.14.1 : le titre fourni sur la page Description de l'élément apparaît également ici dans la zone de texte Titre.
  • Citation 5.3.1.1/5.3.2.1, identifiant 5.14.6 : si l'élément est un ensemble de données, cliquez sur Nouvel identifiant et saisissez une valeur unique dans la zone de texte Code. Pour identifier l'autorité qui définit l'identifiant, cliquez sur Nouvelle référence d'autorité et saisissez son nom dans la zone de texte Titre. Cliquez sur l'en-tête Dates, puis sur une icône de calendrier pour spécifier la date du registre.
  • Citation 5.3.1.1/5.3.2.1, date 5.14.3 : cliquez sur l'en-tête Dates. Cliquez sur le bouton du calendrier à côté d'un ou plusieurs des types de date répertoriés et sélectionnez une date appropriée. Ajoutez une heure si l'information est significative. Indiquez les dates de création et de révision, le cas échéant, ces valeurs doivent être associées à toute information de mise à jour fournie sur la page Resource > Maintenance.
  • 5.3.1.1/5.3.2.1 citation, 5.14.7citedResponsibleParty—Cliquez sur Nouveau contact si un contact approprié n'est pas déjà répertorié dans la liste déroulante. Tapez un nom dans la zone de texte Nom , Organisation ou Poste Les noms d'organisation ou de poste sont préférés. Cliquez sur une valeur appropriée dans la liste déroulante Rôle. Cliquez sur Nouvelles informations de contact et fournissez les informations de contact appropriées.
  • 5.2.1 fileIdentifier : saisissez une valeur unique appropriée dans la zone de texte Identificateur de fichier ou cliquez sur le bouton Créer pour générer un identificateur global unique (GUID) pour l'élément.
  • 5.2.2 langue—Cliquez sur la liste déroulante Langue et cliquez sur une valeur appropriée si elle n'a pas déjà été fournie. Les métadonnées ArcGIS sont toujours encodées au format UTF-8, qui s'adapte à de nombreuses langues, la langue utilisée doit donc être identifiée. Cliquez sur la liste déroulante Pays et cliquez sur le pays associé à la langue spécifiée.
  • 5.2.4 parentIdentifier : si cet élément a un élément parent qui doit être identifié, saisissez les informations appropriées dans la zone de texte Parent Identifier.
  • 5.2.5 HierarchyLevel : si l'élément n'est pas un jeu de données, cliquez sur la liste déroulante Hierarchy Level et cliquez sur une valeur appropriée.
  • 5.2.6 contact—Cliquez sur Nouveau contact si un contact approprié n'est pas déjà répertorié dans la liste déroulante. Tapez un nom dans la zone de texte Nom , Organisation ou Poste Les noms d'organisation ou de poste sont préférés. Cliquez sur une valeur appropriée dans la liste déroulante Rôle. Cliquez sur Nouvelles informations de contact et fournissez les informations de contact appropriées.
  • Statut 5.3.1.5/5.3.2.5 : cliquez sur Nouveau statut, puis sur une valeur appropriée dans la liste déroulante Statut. Si le statut est En cours , fournissez les informations de mise à jour sur la page Maintenance > des ressources.
  • 5.3.1.9 langue : si l'élément n'est pas un service, cliquez sur la liste déroulante Langue et cliquez sur une valeur appropriée si aucune n'a déjà été fournie.
  • 5.3.1.10 jeu de caractères : si l'élément n'est pas codé au format Unicode, cliquez sur la liste déroulante Jeu de caractères et cliquez sur la valeur appropriée.
  • 5.3.2.11 CouplingType : cliquez sur une valeur appropriée dans la liste déroulante Coupling Type.
  • 5.3.2.7 serviceType : saisissez une valeur dans la zone de texte Type de service.
  • 5.3.1.13 étendue : si le niveau de hiérarchie de l'élément est un jeu de données, vous devez fournir un cadre de délimitation (5.13.3 Cadre de délimitation géographique) ou un identificateur de lieu (5.13.4 Description géographique) pour les données. Cliquez sur Nouvelle étendue et spécifiez l'emplacement géographique de l'élément.
  • 5.13.3 Cadre de délimitation géographique—Le cadre de délimitation fourni sur la page Description de l'article apparaît également ici sous l'en-tête Etendue.
  • 5.13.4 Description géographique : cliquez sur Nouvelle description géographique et saisissez un identifiant de lieu dans la zone de texte Code. Check Description contient la ressource . Pour identifier le registre qui définit l'identificateur de lieu, cliquez sur Nouvelle référence d'autorité et saisissez son nom dans la zone de texte Titre. Cliquez sur l'en-tête Dates, puis sur le bouton calendrier pour spécifier la date du registre.
  • 5.8.1 referenceSystemIdentifier : pour les jeux de données où la valeur Type de représentation spatiale sur la page Détails de la ressource > est Vector, Grid ou Tin et une référence spatiale n'a pas été fournie automatiquement mais les données sont associées à un système de coordonnées, cliquez sur Nouveau système de référence . Cliquez sur la liste déroulante Dimension, cliquez sur une valeur appropriée dans la liste et saisissez un identifiant dans la zone de texte Code pour le système de coordonnées associé aux données de cette dimension. Pour identifier le registre qui définit le système de coordonnées, cliquez sur Nouvelle référence d'autorité et saisissez son nom dans la zone de texte Titre. Cliquez sur l'en-tête Dates, puis sur le bouton calendrier pour spécifier la date du registre.

Général

L'objectif principal de la carte à l'échelle 5M est de résumer l'état actuel des connaissances géologiques lunaires. Comme les cartes synoptiques terrestres, elle fournit un cadre stratigraphique à utiliser pour développer une nouvelle théorie et pour déterminer l'importance régionale des résultats d'exploration de surface. En plus de servir de cadre pour l'interprétation des résultats d'exploration de surface, l'effort pour classer les unités par type et âge par photogéologie réduit la gamme d'origines possibles pour de nombreuses caractéristiques.

Formulaire de présentation de données géospatiales Carte géologique Edition 2.0, 3 mars 2020 Environnement de jeu de données natif ESRI Arcinfo Couleur Couleur Informations supplémentaires https://www.hou.usra.edu/meetings/lpsc2020/pdf/2760.pdf


Formatage de l'étiquette de date dans ArcMap - Systèmes d'information géographique

https://water.usgs.gov/lookup/getspatial?ds240_landuse_poly Curtis V. Prix Naomi Nakagaki Kerie J. Hitt Rick M. Clawges

Ensembles de données historiques améliorées sur l'utilisation des terres et la couverture des terres de la carte 1.0 de l'U.S. Geological Survey Série de données de l'U.S. Geological Survey 240

Les données sur l'utilisation des terres et la couverture des terres recueillies par le U.S. Geological Survey sont utiles pour l'évaluation environnementale des modèles d'utilisation des terres en ce qui concerne l'analyse de la qualité de l'eau, la gestion de la croissance et d'autres types d'évaluation de l'impact environnemental. Les données sont censées être utilisées normalement par quadrilatère, ou parmi des quadrilatères adjacents lorsqu'ils sont temporellement contigus. Les données peuvent être utilisées dans n'importe quelle application géographique où les données d'utilisation des terres à échelle intermédiaire sont appropriées et les dates de la carte d'occupation des sols source sont représentatives de la période d'intérêt.

Cet ensemble de données est publié dans le cadre d'une version améliorée des données USGS sur l'utilisation des terres et la couverture des terres précédemment publiées, édité pour effectuer des corrections d'attributs et géographiques, refondu selon le système de référence horizontal nord-américain de 1983 et reformaté selon les données géospatiales couramment utilisées. format de fichier. CONTEXTE Les informations générales suivantes sont extraites de : U.S. Geological Survey, 1986, Land use and land cover digital data from 1:250 000- and 1:100 000-scale maps: Data User Guide 4, 25 p. (Ce document est épuisé, mais était disponible en ligne le 1er juillet 2005 sur http://www.vterrain.org/Culture/LULC/Data_Users_Guide_4.html) "Les caractéristiques de la base de données cartographiques numériques pour l'utilisation des terres et l'occupation des sols et les cartes associées reflètent les paramètres utilisés dans la compilation des cartes. Le programme de cartographie de l'utilisation des terres et de la couverture des terres est conçu de manière à ce que des cartes topographiques standard à l'échelle 1:250 000 puissent être utilisées comme base pour la compilation et la reproduction. Dans quelques cas, l'U.S. Geological Survey (USGS) a préparé l'utilisation des terres et la couverture des terres et des cartes associées à une échelle de 1:100 000 lorsque la base de cartes topographiques à l'échelle 1:100 000 était disponible. Les cartes d'utilisation des terres et de couverture des terres fournissent des données à utiliser soit seules, soit en combinaison avec les autres ensembles de données produits dans le programme. Les sources de base des données de compilation sur l'utilisation des terres sont les photographies aériennes à haute altitude de la NASA et les photographies du programme National High-Altitude Photography (NHAP), généralement à des échelles inférieures à 1:60 000. La série de cartes topographiques à l'échelle 1:250 000 est généralement utilisée comme carte de base pour la compilation des cartes d'occupation des sols et d'occupation des sols et les superpositions associées des bases de cartes topographiques à l'échelle 1:100 000 ont été utilisées à de rares occasions. Bien que la compilation des données sur l'utilisation des terres et la couverture des terres soit effectuée sur une base film-positive généralement agrandie à une échelle d'environ 1/25 000, les superpositions associées sont à la fois compilées et numérisées à une échelle de 1/250 000. La compilation des données sur l'utilisation des terres et la couverture des terres est basée sur le système de classification et les définitions de l'utilisation des terres et de la couverture des terres de niveau II [codes (voir ci-dessous)]. Toutes les entités sont délimitées par des lignes courbes ou droites qui représentent les limites réelles des zones (polygones) décrites. La taille minimale des polygones représentant toutes les terres urbaines ou bâties (catégories 11 à 17), l'eau (51-54), les exploitations d'alimentation confinées (23), les autres terres agricoles (24), les mines à ciel ouvert, les carrières et les gravières ( 75) et les zones urbaines de transition (76), est de 4 hectares (ha). Toutes les autres catégories d'utilisation des terres et de couverture des terres ont une taille de polygone minimale de 16 ha. (Ces tailles sont également considérées comme les tailles minimales auxquelles les polygones sont numérisés.) Dans les catégories Terres urbaines ou bâties et eaux, la largeur minimale d'une entité à afficher est de 200 m (c'est-à-dire, si un carré avec des côtés de 200 m de long est délimité, la superficie sera de 4 ha). Bien que la considération de largeur minimale exclue la délimitation de polygones de 4 ha très étroits et très longs, des triangles ou d'autres polygones sont acceptables si la base du triangle ou la largeur minimale du polygone a une longueur de 200 m et si la superficie du polygone est de 4 ha. Les exceptions à cette spécification sont les autoroutes à accès limité (14) et toutes les rivières à double ligne (51) sur la base à l'échelle 1:250 000 qui doivent avoir une largeur minimale de 92 m. Pour les catégories autres que les terres urbaines ou bâties et l'eau, la taille minimale de 16 ha pour la délimitation nécessite un polygone de largeur minimale de 400 m. L'épaisseur de ligne pour délimiter les polygones d'utilisation des terres et de couverture des terres et pour les lignes nettes est de 0,10 mm à l'échelle de production de l : 250 000. fait référence au système de classification Anderson de niveau II. Le premier chiffre représente le code d'utilisation des terres et d'occupation des sols de niveau 1, et le deuxième chiffre (place des unités) représente une subdivision ou un code de niveau 2. Les codes d'utilisation des terres Anderson de niveau II utilisés dans cet ensemble de données sont énumérés ci-dessous : 1 Terrain urbain ou bâti 11 Résidentiel 12 Commercial et services 13 Industriel 14 Transport, communication, services publics 15 Complexes industriels et commerciaux 16 Terrain urbain ou bâti mixte 17 Autres terres urbaines ou bâties 2 Terres agricoles 21 Terres cultivées et pâturages 22 Vergers, bosquets, vignobles, pépinières et horticulture ornementale 23 Opérations d'alimentation confinées 24 Autres terres agricoles 3 Pâturages 31 Pâturages herbacés 32 Pâturages arbustifs et broussailleux 33 Pâturages mixtes 4 Forêt terres 41 Terres forestières de feuillus 42 Terres forestières sempervirentes 43 Terres forestières mixtes 5 Eau 51 Ruisseaux et canaux 52 Lacs 53 Réservoirs 54 Baies et estuaires 6 Terres humides 61 Terres humides boisées 62 Terres humides non boisées 7 Terres arides 71 Marais secs et salins 72 Plages 73 Zones sablonneuses et non plages 74 Roche nue exposée 75 Mines à ciel ouvert, carrières, gravières 76 Zones de transition 77 Terres stériles mixtes 8 Toundra 81 Toundra arbustive et broussailleuse 82 Toundra herbacée ra 83 Sol nu 84 Toundra humide 85 Toundra mixte 9 Neige ou glace pérenne 91 Champs de neige pérenne 92 Glaciers DÉTAILS DU TRAITEMENT L'Agence américaine de protection de l'environnement (USEPA) a reçu de l'USGS les fichiers de données sur l'utilisation et la couverture des sols de l'USGS en ASCII 9 pistes format, un fichier par quadrangle. Les fichiers ont été chargés sur le disque dur de l'ordinateur à partir d'une bande. Les données ont ensuite été traitées avec le programme GIRASARC2 écrit en Arc Macro Language (AML), qui fait partie du logiciel ArcInfo Geographic Information System (GIS). Ce programme a été développé par l'USGS pour traiter les données dans un format ArcInfo cohérent. Le programme GIRASARC2 AML <http://www.epa.gov/ngispgm3/spdata/EPAGIRAS/meta/girasarc2.aml effectue les opérations suivantes : -- Convertit les fichiers de données USGS au format de couverture polygonale. -- Reconstruit la topologie, créant des entités linéaires et surfaciques. -- Met à l'échelle linéairement les coordonnées de la carte en UTM en utilisant les points d'enregistrement répertoriés dans le fichier de données USGS, puis modifie les coordonnées en projection Albers Equal Area. -- Génère un polygone de limite quadrangulaire basé sur les coins de la carte déterminés mathématiquement. -- Charge la documentation disponible dans une série de fichiers de documentation d'accompagnement avec chaque ensemble de données. Un autre programme AML (GIRASNEAT, <http://www.epa.gov/ngispgm3/spdata/EPAGIRAS/meta/girasneat.aml) effectue les opérations suivantes : --clipse les données dans l'ensemble de données net. --dissout les limites des polygones entre les polygones avec le même code d'utilisation des terres. -- accroche les arcs extérieurs aux arcs de la couverture de la ligne nette avec une tolérance de 40 mètres. Les données ont été examinées visuellement par l'utilisateur responsable de l'exécution du programme GIRASARC2. Les programmes GIRASARC2 et GIRASNEAT ont été exécutés en AML pour créer chaque ensemble de données quadrangle. Le traitement décrit ci-dessus a été achevé par l'USEPA au début des années 90. En 2001, le programme d'évaluation nationale de la qualité de l'eau de l'USGS (NAWQA) avait besoin d'une base de données homogène des États-Unis limitrophes, de sorte que les ensembles de données ont été encore améliorés pour être utilisés dans le programme, comme décrit ci-dessous. Des ensembles de données supplémentaires sur l'utilisation des terres et la couverture des terres pour Hawaï et une feuille de carte en Alaska ont été convertis à l'aide des mêmes programmes AML et édités de manière similaire. Les ensembles de données d'Hawaï ont été réunis en un seul ensemble de données car ils sont tous documentés avec la même date source et sont plus facilement manipulés comme un seul fichier de données. Ces fichiers de données ont ensuite été modifiés pour corriger les erreurs de codage d'utilisation des terres causées par le mauvais placement des étiquettes. Ils ont également été corrigés par inspection visuelle, en comparant les codes aux étiquettes d'origine dans les fichiers de données GIRAS et les ensembles de données auxiliaires sur la couverture végétale. Une application basée sur des menus AML a été utilisée pour faciliter ce processus. En plus du traitement décrit ci-dessus, les données ont été traitées pour combler toutes les lacunes entre les quadrangles afin que les données s'emboîtent parfaitement. Les données de polygone ont ensuite été transformées de sorte que les données de coordonnées horizontales fassent référence au système de référence nord-américain de 1983. (Les données brutes au format GIRAS et leur version USEPA sont référencées au système de référence nord-américain de 1927.) Les fichiers de données géographiques ont également été projeté en coordonnées géographiques (degrés décimaux de latitude et de longitude). Des ensembles de données de polygones supplémentaires qui documentent les ensembles de données sur l'utilisation des terres et la couverture des terres dans un contexte géographique ont été créés à partir des couvertures d'index quadrilatères de l'USEPA avec une édition supplémentaire basée sur les informations contenues dans les fichiers de données de l'USGS publiés sur le site FTP de l'USGS à l'USGS Center sur : ftp://edcftp.cr.usgs.gov/pub/data/LULC Un résumé de cet effort a été publié sous les titres suivants : Price, C., Naomi, N., Hitt, K., and Clawges, R., 2003, Mining GIRAS: Improving on a national Treasure of land use data, _in_ Proceedings of the 2004 ESRI International User Conference, 7-11 juillet 2003, Environmental Systems Research Institute, Redlands Calif., 11p., disponible en ligne sur http:/ /gis.esri.com/library/userconf/proc03/p0904.pdf DESCRIPTIONS DES FICHIERS DE DONNÉES Notez que tous les ensembles de données sont référencés au système de référence nord-américain de 1983. 1. tilepoly : polygones représentant chaque tuile quadrangulaire. 2. src_poly : polygones représentant l'étendue des fichiers source, avec des métadonnées sur les fichiers source utilisés pour chaque zone. Certains fichiers d'utilisation des terres ont été fusionnés à partir de plusieurs fichiers sources GIRAS, dont certains ont des dates sources différentes. 3. gAABBB : polygones pour chaque tuile 1:250 000, où "AA" représente la latitude du coin inférieur droit et "BBB" représente la longitude du coin inférieur droit de la tuile de carte. Ces noms de tuile sont référencés dans les attributs de polygone des ensembles de données polygonales tilepoly et src_poly décrits ci-dessus. Les ensembles de données de polygones ci-dessus sont distribués sous la forme d'une collection de fichiers associés qui constituent le format de fichier de formes ESRI documenté publiquement : Fichier de projection au format "Known-Text" (WTK) nom_fichier.shp..xml Fichier de métadonnées Les fichiers de formes utilisent des données de coordonnées géographiques (degrés décimaux) référencées au système de référence nord-américain de 1983. 4. Données au format girasX Raster, stockées dans six fichiers image , au format GeoTIFF (avec géoréférencement inclus dans le fichier d'en-tête de l'image interne). IMAGE XMIN YMIN XMAX YMAX DESCRIPTION giras1 -2380005 1874985 15 3200000 NW Conterminous US (Albers) giras2 15 1874985 2300000 3172005 NE Conterminous US (Albers) giras3 -2380005 199995 15 1874985 SW Conterminous US (Albers) giras4 15 199995 SE 2300000 Albers) giras5 369285 2081265 955575 2460585 Hawaii (UTM Zone 4) giras6 499875 6762705 662145 6877755 Valdez, Alaska (UTM Zone 6) Les jeux de données raster sont référencés à des emplacements spécifiés en coordonnées projetées (en mètres). Les tuiles d'images giras1 à giras4 utilisent des paramètres standard pour les États-Unis contigus : Projection ALBERS Datum NAD83 Unités MÈTRES Sphéroïde GRS1980 Xshift 0,0000000000 Yshift 0,0000000000 Paramètres 29 30 0,000 /* 1er parallèle standard 45 30 0,000 /* 2e parallèle standard -96 0 0,000 /* central méridien 23 0 0,000 /* latitude de projection&aposs origine 0,00000 /* fausse abscisse (mètres) 0,00000 /* fausse ordonnée (mètres) giras5 (Hawaii) utilise ces paramètres de projection : Projection UTM Zone 6 Datum NAD83 Unités MÈTRES Sphéroïde GRS1980 giras6 (Valdez, Alaska ) utilise ces paramètres de projection : Projection UTM Zone 4 Datum NAD83 Unités MÈTRES Sphéroïde GRS1980 Les ensembles de données raster sont distribués sous la forme d'une collection de fichiers associés : girasX.tif Tagged-Image Format File (TIFF) avec géoréférencement GeoTIFF girasX.tfw ESRI "World file", utilisé pour le géoréférencement girasX.aux ESRI "aux file" fichier utilisé par le logiciel ArcGIS girasX.prj ESRI ArcInfo fichier de projection girasX.tif.xml métadonnées fi le NOTE DE BAS DE PAGE : Lorsque nous avons publié cet ensemble de données, nous avons également publié un ensemble de données polygonales de métadonnées où chaque polygone inclut les informations de l'en-tête du fichier GIRAS. Cet en-tête de fichier n'était pas toujours entièrement rempli, mais au moins pour de nombreux quads, il avait un an de photos aériennes source pour chaque quad. Le champ dans la table des polygones est SRCEYEAR. https://water.usgs.gov/GIS/metadata/usgswrd/XML/ds240_landuse_src_poly.xml Nous avons analysé ces données à partir des en-têtes du fichier GIRAS ascii, les détails de leur stockage provenaient de ce guide de l'utilisateur technique, USGS Circular 895 -E. Voir la figure 3 à la page 10. https://pubs.usgs.gov/circ/1983/0895e/report.pdf Notez qu'il s'agit de ** photo interprétée ** données d'utilisation des terres, elles ne doivent pas être comparées directement (ou comparées avec grand soin !) avec des produits comme NLCD qui classent la couverture terrestre pixel par pixel à l'aide de méthodes automatisées. 1970 1985 date de parution

Système d'information sur les noms géographiques

U.S. Geological Survey Ask USGS -- Adresse postale de l'équipe du serveur Web de l'eau 445 National Center Reston VA

États-Unis 1-888-275-8747 (1-888-ASK-USGS) [email protected]

https://water.usgs.gov/GIS/browse/ds240_landuse_poly.png
Illustration de l'ensemble de données.
PNG Aucun Non classé Aucun Microsoft Windows XP Version 5.1 (Build 2600) Service Pack 2 ESRI ArcCatalog 9.0.0.535 James R. Anderson Ernest E. Hardy John T. Roach Richard E. Witmer

Un système de classification de l'utilisation des terres et de la couverture des terres à utiliser avec les données de capteurs à distance, USGS Professional Paper 964

https://pubs.er.usgs.gov/pubs/pp/pp964 U.S. Geological Survey

USGeoData 1: 250 000 et 1: 100 000 Utilisation des terres et couverture des terres à l'échelle 1: 250 000 et données numériques des cartes associées

http://eros.usgs.gov/#Find_Data/Products_and_Data_Available/LULC http://landcover.usgs.gov http://www.vterrain.org/Culture/LULC/Data_Users_Guide_4.html Agence américaine de protection de l'environnement

données numériques vectorielles épagiras

Agence de protection de l'environnement des États-Unis

USGeoData 1: 250 000 et 1: 100 000 Utilisation des terres et couverture des terres à l'échelle 1: 250 000 et données numériques des cartes associées

http://landcover.usgs.gov 250000 données numériques 1970 1985 état du sol (photographies aériennes collectées vers 1970-1985) géographie et attributs du polygone giras

Les données ont été reformatées à partir des informations publiées par l'USGS au format de couverture ArcInfo, éditées et une topologie de polygone construite, suivie d'une conversion au format ArcInfo EXPORT. Voir l'élément Supplemental_Information de cet enregistrement de métadonnées pour plus de détails.


Ouvrez ArcGIS Online pour commencer.

  • Ouvrez une carte ArcGIS Online avec un service d'entités ponctuelles que vous possédez ou pouvez modifier.
  • Téléchargez le fichier Arcade_ArcGIS_webMercator2LatLongLabel.txt, puis ouvrez-le dans le Bloc-notes ou le Bloc-notes++ (à des fins de formatage).
  • Dans votre AGOL Map Viewer, faites un clic gauche sur le Plus d'options (entouré ci-dessous en bleu) pour ouvrir le menu contextuel de la couche de carte, puis sélectionnez Configurer la fenêtre contextuelle.
Carte des résultats de Survey123 de mon enquête publique Trash Tag.
  • Après avoir sélectionné Configurer la fenêtre contextuelle dans le menu contextuel, faites défiler vers le bas dans le panneau latéral Configurer la fenêtre contextuelle jusqu'à ce que vous voyiez le AJOUTER boîte de dialogue d'expression d'attribut. Faites un clic gauche sur le AJOUTER bouton (cerclé de bleu).

  • Une fois la boîte de dialogue Arcade Expression ouverte, vous souhaiterez modifier le nom de ce script (LatLongLabel) dans le coin supérieur gauche.
  • Ensuite, vous allez copier coller l'intégralité du contenu de l'expression Arcade (fichier .txt) fournie dans ce didacticiel.
  • Il devrait déjà être ouvert dans le Bloc-notes ou le Bloc-notes ++, donc j'espère que le copier/coller sera facile.
  • Collez l'expression d'arcade dans la section Bloc de code (côté gauche/bleu ombré dans la capture d'écran ci-dessous) et cliquez sur le bouton bleu TEST bouton pour confirmer qu'il n'y a pas d'erreurs. Une paire de coordonnées lat/long correctement formatée est ce que vous voulez voir.
  • Après avoir testé votre expression Arcade, et si tout va bien, cliquez sur OK dans le coin inférieur droit pour fermer la boîte de dialogue Arcade.
  • Vous devriez voir votre NOUVEAU expression d'arcade personnalisée dans le Expressions d'attribut liste de vos Configurer la fenêtre contextuelle dialogue.
  • L'expression d'arcade personnalisée
  • Tirez parti de cela dans un affichage d'attribut personnalisé, cliquez sur CONFIGURER
  • Maintenant, vous allez mettre ce nouveau LatLongÉtiquette expression à utiliser dans la fenêtre contextuelle de votre carte. Et, comme vous pouvez le voir ci-dessous, il est formaté comme Latitude Longitude dans la fenêtre contextuelle de cette carte Web de balises poubelles.

Et voilà, c'est ainsi que le langage de script Arcade peut vous aider à personnaliser des cartes avec des étiquettes et des fenêtres contextuelles contenant des coordonnées géographiques.

Ces paires de coordonnées peuvent également être utilisées pour transmettre une chaîne d'URL à d'autres services Web, tels que Survey123 for ArcGIS ou même en dehors de la plate-forme ArcGIS vers les services Google Map Driving Directions. Si besoin…

Attention, n'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions. J'ai essayé d'être aussi bref que possible, alors faites-moi savoir si je peux vous aider.


Maintenance des ressources Fréquence de mise à jour irrégulière

Système de coordonnées ArcGIS * Type Projeté * Référence de coordonnées géographiques GCS_North_American_1983 * Projection NAD_1983_UTM_Zone_15N * Détails de la référence des coordonnées Système de coordonnées projetées Identificateur bien connu 26915 Origine X -10158462.216681 Origine Y -9998099.9919429999 Échelle XY 6400 Origine Z 0 Échelle Z 1 Origine M 0 Échelle M 1 XY tolérance 0,02 tolérance Z 0,001 tolérance M 0,001 Haute précision vrai Dernier identifiant bien connu 26915 Texte bien connu PROJCS["NAD_1983_UTM_Zone_15N",GEOGCS["GCS_North_American_1983",DATUM["D_North_American_1983",SPHEROID["GRS_1980",6378137.0]]298.257222 ,PRIMEM["Greenwich",0.0],UNIT["Degree",0.0174532925199433]],PROJECTION["Transverse_Mercator"],PARAMETRE["False_Easting",500000.0],PARAMETER["False_Northing",0.0],PARAMETRE["Central_Meridian" ,-93.0],PARAMETER["Scale_Factor",0.9996],PARAMETER["Latitude_Of_Origin",0.0],UNIT["Meter",1.0],AUTHORITY["EPSG",26915]]
Identifiant du système de référence * Valeur 26915 * Espace de code EPSG * Version 8.2.6


Fonctionnalité de conversion

Après avoir maîtrisé les bases du déplacement des données d'un bout à l'autre du pont, l'étape suivante naturelle consiste à commencer à analyser les données. R a un nombre énorme de packages et de méthodes qui se concentrent sur les données spatiales et les attributs qui leur sont associés. En tant que tel, il est important que vous sachiez comment manipuler vos données dans un format cohérent avec la méthode elle-même. Il y a plusieurs fonctions dans le arcgisliaison package qui se concentre sur la conversion de vos données dans un format nécessaire à de nombreuses analyses de données. Ces fonctions incluent :

L'objet de bloc de données spatiales du sp package est un format courant requis pour exécuter de nombreuses analyses spatiales dans R. En tant que tel, le pont possède une paire de fonctions conçues pour convertir des trames de données en un objet de trame de données spatiales et vice versa. Les entités ponctuelles sont converties en un bloc de données de points spatiaux ( SpatialPointsDataFrame ), tandis que les polygones et les entités linéaires sont mappés sur des blocs de données de polygones et de lignes spatiaux ( SpatialPolygonsDataFrame , SpatialLinesDataFrame ). Lorsqu'une méthode nécessite que vos données soient dans un sp format, appelez simplement la fonction arc.data2sp.

Par la suite, la fonction arc.sp2data est utilisée lorsque vous avez terminé d'effectuer l'analyse spatiale et que vous souhaitez convertir votre sp objet vers un bloc de données :

le sp L'objet de cadre de données vous permet d'indexer vos données comme s'il s'agissait d'un objet de cadre de données R régulier, car ils contiennent un emplacement pour vos attributs de données. If this extra slot is not needed for your work, an alternative is to convert your data to a spatial points ( SpatialPoints ), spatial lines ( SpatialLines ), or spatial polygons ( SpatialPolygons ) object instead of a spatial data frame object. This can be accomplished with the arc.shape2sp function:

The bridge also provides a straightforward framework for reprojecting your data. Two functions, arc.fromP4ToWkt and arc.fromWktToP4 aid in this process by easily enabling you to obtain either the PROJ.4 coordinate reference system string or the well-known text (WKT) representation string for your data. (Note: Currently these functions only work with ArcGIS Pro). The bridge offers you multiple options for obtaining your desired geometry information in the format you need. For example, you can use the shapeinfo slot of your arc.dataset object to get the well-known text representation string and then convert to a PROJ.4 coordinate reference system string.

The bridge also can recognize well-known IDs and convert those in a similar manner:

The output from these functions can then be used with the arc.select function to reproject your data. This function contains an optional argument for specifying the spatial reference you want your data to be in. These features greatly simplfy the hassel of reprojecting your data and make it easy for you to obtain the geometry information for your data in the format you need.

The previous sections showed you how to import/export your data and convert it into an sp object so you can perform statistical analysis in R. You also learned how to use the bridge to reproject your data. The following section describes several functions that aid developers who wish to call R functionality from within ArcGIS. This will allow you to harness the full power of the geographic information system and provides an avenue to make your R code accessible to a broader audience.


Formatting Date Label in ArcMap - Geographic Information Systems

Service Description: The Canada Base Map - Transportation (CBMT). This web mapping service provides spatial reference context with an emphasis on transportation networks. It is designed especially for use as a background map in a web mapping application or geographic information system (GIS). Access is free of charge under the terms of the following licence: Open Government Licence – Canada - http://open.canada.ca/en/open-government-licence-canada. Its data source is the CanVec product which is available on Open Government web site with title Topographic data of Canada - CanVec Series (https://open.canada.ca/data/en/dataset/8ba2aa2a-7bb9-4448-b4d7-f164409fe056).

Copyright Text: © Her Majesty the Queen in Right of Canada, as represented by the Minister of Natural Resources

Spatial Reference: 3978 (3978)


Single Fused Map Cache: true

  • Hauteur: 256
  • Width: 256
  • DPI: 96
  • Levels of Detail:20
    • Level ID: 0 [ Start Tile, End Tile ]
      • Resolution: 38364.660062653464
      • Scale: 145000000
      • Level ID: 1 [ Start Tile, End Tile ]
        • Resolution: 22489.62831258996
        • Scale: 85000000
        • Level ID: 2 [ Start Tile, End Tile ]
          • Resolution: 13229.193125052918
          • Scale: 50000000
          • Level ID: 3 [ Start Tile, End Tile ]
            • Resolution: 7937.5158750317505
            • Scale: 30000000
            • Level ID: 4 [ Start Tile, End Tile ]
              • Resolution: 4630.2175937685215
              • Scale: 17500000
              • Level ID: 5 [ Start Tile, End Tile ]
                • Resolution: 2645.8386250105837
                • Scale: 10000000
                • Level ID: 6 [ Start Tile, End Tile ]
                  • Resolution: 1587.5031750063501
                  • Scale: 6000000
                  • Level ID: 7 [ Start Tile, End Tile ]
                    • Resolution: 926.0435187537042
                    • Scale: 3500000
                    • Level ID: 8 [ Start Tile, End Tile ]
                      • Resolution: 529.1677250021168
                      • Scale: 2000000
                      • Level ID: 9 [ Start Tile, End Tile ]
                        • Resolution: 317.50063500127004
                        • Scale: 1200000
                        • Level ID: 10 [ Start Tile, End Tile ]
                          • Resolution: 185.20870375074085
                          • Scale: 700000
                          • Level ID: 11 [ Start Tile, End Tile ]
                            • Resolution: 111.12522225044451
                            • Scale: 420000
                            • Level ID: 12 [ Start Tile, End Tile ]
                              • Resolution: 66.1459656252646
                              • Scale: 250000
                              • Level ID: 13 [ Start Tile, End Tile ]
                                • Resolution: 38.36466006265346
                                • Scale: 145000
                                • Level ID: 14 [ Start Tile, End Tile ]
                                  • Resolution: 22.48962831258996
                                  • Scale: 85000
                                  • Level ID: 15 [ Start Tile, End Tile ]
                                    • Resolution: 13.229193125052918
                                    • Scale: 50000
                                    • Level ID: 16 [ Start Tile, End Tile ]
                                      • Resolution: 7.9375158750317505
                                      • Scale: 30000
                                      • Level ID: 17 [ Start Tile, End Tile ]
                                        • Resolution: 4.6302175937685215
                                        • Scale: 17500
                                        • Level ID: 18 [ Start Tile, End Tile ]
                                          • Resolution: 2.6458386250105836
                                          • Scale: 10000
                                          • Level ID: 19 [ Start Tile, End Tile ]
                                            • Resolution: 1.5875031750063502
                                            • Scale: 6000

                                              XMin: -4282638.061501402
                                              YMin: -5153821.09213678
                                              XMax: 4852210.175566408
                                              YMax: 4376714.442097411
                                              Spatial Reference: 3978 (3978)

                                            Supported Image Format Types: PNG32,PNG24,PNG,JPG,DIB,TIFF,EMF,PS,PDF,GIF,SVG,SVGZ,BMP


                                            Voir la vidéo: ArcGIS: Étiquette personnalisée et Exporte les Étiquettes en Annotation